Amine Esseghir/TC Media Le maire de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier indique ne pas avoir de solution immédiate pour résoudre le problème de l'avenir du centre communautaire Ahuntsic.

Le maire d’Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, conscient que les organismes s’inquiètent de l’avenir de leur centre communautaire, suggère la création d’un comité pour trouver des solutions d’ici la fin du bail, en juin 2017.

Les élus municipaux et provinciaux, ainsi que les responsables locaux, seront appelés à proposer un plan d’affaires d’ici un an, dans le but de financer l’achat du bâtiment de la rue Laverdure, présentement propriété de la commission scolaire de Montréal (CSDM).

«Nous faisons tous partie de la solution et on va y arriver. Nous allons travailler ensemble», avance le maire. C’est le directeur des Loisirs, de la Culture et du Développement social, Laurent Legault, qui pilotera le dossier et qui assumera le lien avec la ville-centre. Il se pourrait que le comité s’adresse à la nouvelle structure de développement économique local, PME Montréal, pour élaborer ce document.

Les 13 organismes communautaires avaient tiré la sonnette d’alarme depuis déjà quelques mois. Le maire Gagnier a profité des portes ouvertes du 29 janvier pour exprimer la position de son administration.

Soutien
M. Gagnier assure qu’il continuera de soutenir le milieu communautaire. L’arrondissement s’acquittera d’ailleurs des montants additionnels du loyer – une somme de plus de 5700$ par année – jusqu’à la fin du bail.

Au-delà, le maire avoue ne pas avoir de réponse aux nombreuses incertitudes, notamment sur les intentions réelles de la CSDM et sur la capacité d’agir du gouvernement du Québec pour l’acquisition du centre.

Il y a deux semaines, TC Media apprenait que la CSDM était favorable à la vente de l’ancienne école convertie en centre communautaire, sachant qu’elle ne reprendrait pas sa vocation puisqu’elle ne correspondait plus aux normes du ministère de l’Éducation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!