Amine Esseghir/TC Media Le quai est accessible par des escaliers en béton qui n'offrent aucune commodité.

Les usagers du train de l’est qui descendent à Sauvé, devront attendre 2017 pour pouvoir bénéficier d’une gare conforme aux normes. Alors qu’elle devait être prête au début de cette année, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) espère que l’appel d’offres pour sa réalisation sera lancé ce printemps.

«On a dû trouver un nouvel emplacement parce que l’ancien concept ne fonctionnait plus», a indiqué la porte-parole de l’AMT, Fanie Clément Saint-Pierre. La présence d’un énorme collecteur d’égout au site initial a fait suspendre la construction en 2012. Ce problème a retardé de sept mois l’arrêt du train à Sauvé après la mise en service de la ligne en partance de Mascouche. Le nouvel édicule doit être construit en hauteur et nécessite l’édification d’un mur de soutènement.

Accès
Le début des travaux serait prévu pour l’automne. Un ascenseur serait construit pour assurer l’accès aux personnes à mobilité réduite. En ce moment, on parvient au quai par des escaliers provisoires. Pour Geneviève, une des passagères du train rencontrées sur le quai, les deux volets de marches sont suffisantes. «Mais c’est vrai que pour les gens en fauteuil roulant, ce n’est pas très commode», convient-elle.

Le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ), qui milite pour le respect des droits des personnes qui vivent avec un handicap, a intenté en avril 2015 un recours collectif contre l’AMT, la Société de transport de Montréal (STM), la Ville de Montréal et le ministère des Transports pour mettre un terme à ce qu’il considère de la discrimination.

«Il n’y a que quatre gares sur 13 de la ligne du train de l’est qui sont accessibles aux personnes à mobilité réduite», s’indigne la présidente, Linda Gauthier.

L’AMT prévoit la réalisation d’ici la fin mars d’une rampe d’accès rétractable temporaire en attendant la construction de l’édicule. Toutefois, même si la gare devient accessible universellement, Mme Gauthier déplore que la station de métro Sauvé, tout à côté, ne soit pas adaptée aux personnes en fauteuil roulant. Le transfert intermodal ne sera donc pas possible, les usagers handicapés devant se rendre à la gare centrale pour espérer prendre le métro.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!