Archives Métro Média

La direction de l’école Saint-André-Apôtre, dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, a informé les parents qu’un homme aurait abordé deux jeunes filles de l’école le 15 avril. L’incident aurait eu lieu à l’angle de la rue Tolhurst et du boulevard Henri-Bourassa.

D’après la police, les élèves auraient été abordées par un individu aux allures louches. Les enfants sont rentrées saines et sauves à leur domicile. L’événement se serait produit à la fin des classes. L’homme aurait demandé aux deux jeunes filles de lui indiquer l’emplacement d’une rue.

Les parents des deux filles ont porté plainte au Poste de quartier (PDQ). «Pour nous, c’est un appel à la vigilance, affirme Jean-Michel Sylvestre, commandant du PDQ 27. Nous assurons une visibilité policière accrue dans les environs et une enquête a été ouverte.»

Il assure que de tels événements sont rares dans le quartier, «cela peut arriver n’importe où et n’importe quand», prévient-il.

Gestes de bon sens
Le chef de police a rappelé les comportements à adopter dans une telle situation comme marcher en groupe, ne pas répondre aux sollicitations de personnes inconnues ou se déplacer vers un brigadier scolaire ou un commerce. «On peut aussi crier, cela éloigne immédiatement une personne qui est mal intentionnée», note-t-il.

Il relève aussi que des ateliers de sensibilisation sont organisés par les agents sociocommunautaires de son PDQ pour que les enfants aient les bons réflexes dans ce genre de situation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!