Collaboration spéciale/Jean-Baptiste Benavent Que ce soit à la course, à la marche, en vélo ou en fauteuil roulant, sur 1 ou 3 kilomètres, ce sont 940 élèves de 35 écoles du Québec qui ont emprunté le parcours du parc Jean-Martucci aux abords du complexe sportif Claude-Robillard.

Attention, attention, adeptes de la course à pied! Vos souliers sont-ils bien attachés? C’est un départ! L’épreuve de mini-marathon était un incontournable, mercredi, troisième journée de compétitions du 33e Défi sportif AlterGo.

Que ce soit à la course, à la marche, en vélo ou en fauteuil roulant, sur 1 ou 3 kilomètres, ce sont 940 élèves de 35 écoles du Québec qui ont emprunté le parcours du parc Jean-Martucci aux abords du complexe sportif Claude-Robillard.

Pour les 17 élèves de l’École primaire Soleil-Levant, à Sherbrooke, c’était une grande première au Défi sportif AlterGo. «C’est un très bel événement, nous avons adoré!» a mentionné Maryse Godbout qui a connu l’événement grâce au projet Choisir de gagner qui s’est arrêté en Estrie.

«J’ai proposé aux enseignants d’y participer et ils ont tous embarqué avec moi. C’est un travail d’équipe», a-t-elle souligné.

Les élèves sherbrookois ont vu leurs efforts récompensés mercredi. «Ça fait un mois que tout le monde s’entraînait en vue de ce défi.»

«C’est très long un kilomètre! Cela m’a pris beaucoup d’efforts, mais il ne faut jamais abandonner. J’ai couru vite et j’ai été très essoufflé!» a raconté Jacob Cusson, l’un des protégés de Maryse Godbout. «J’ai dépassé beaucoup de personnes. Je suis fier de moi!»

Parmi les 18 athlètes sur la ligne de départ du 1 kilomètre en fauteuil roulant et tricycle, Bishny Ray  a pu compter sur de nombreux partisans de l’École des Berges, à Québec. «Je suis content de ma course», a-t-il affirmé.

De leur côté, les élèves de la Polyvalente Saint-Joseph ont quitté très tôt Mont-Laurier afin d’être à temps pour la course à Montréal. «Nous avons fait trois heures d’autobus juste pour la journée. Nous étions prêts et c’est une journée extraordinaire! Nous parlons du Défi toute l’année et nous avions hâte! », a raconté l’enseignant en éducation physique Antoine Thibodeau.

Les 26 jeunes athlètes ont profité de chaque minute de leur course. Carolanne Labelle était du départ du 1 kilomètre pour les élèves du secondaire. «Au début j’ai couru, mais après j’ai un peu marché», a avoué celle qui a tout de même terminé la course en courant, poussée par les encouragements. «Je suis fière de moi, j’ai donné mon 100 %!»

«Depuis deux mois, nous nous entraînons deux fois par semaine avec cette gang», a rappelé Antoine Thibodeau. Les moments en équipe d’aujourd’hui où tout le monde s’encourageait seront mémorables.»

À surveiller jeudi
De l’athlétisme et du basketball sont au programme du volet scolaire jeudi, jour 4 du 33e Défi sportif AlterGo. Le complexe sportif Claude-Robillard (1000, avenue Émile-Journault) sera également l’hôte d’un tournoi de volleyball de l’Association sportive des sourds du Québec.

À l’aréna Maurice-Richard (2800, rue Viau), le BISFED World Open de boccia se poursuit avec le début des rondes préliminaires des épreuves individuelles.

Plusieurs compétitions seront diffusées en direct sur le Web. Performances, dépassement, émotions seront au rendez-vous!

À propos du Défi sportif AlterGo
Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est un évènement international qui rassemble des athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Du 25 avril au 1er mai 2016, plus de 5 000 athlètes se donnent rendez-vous pour 7 jours de compétitions à Montréal et sur la Rive-Sud. Le Défi sportif AlterGo participe au développement de la relève sportive québécoise et au rayonnement de l’accessibilité universelle. C’est une occasion pour tous de voir le handicap autrement.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!