Ville de Montréal Maquette du nouvel aménagement de la future Place Vimy, dans le parc Notre-Dame-de-Grâce.

La portion sud du parc Notre-Dame-de-Grâce sera convertie en lieu de commémoration de la bataille de Vimy, livrée en grande partie par des soldats canadiens lors de la Première Guerre mondiale, a annoncé dimanche le maire de Montréal, Denis Coderre.

Le nouvel espace commémoratif dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce sera livré à temps pour le 100e anniversaire de la bataille, en avril 2017, a assuré le maire. Cette bataille avait fait près de 3600 morts dans les rangs canadiens, et est perçue par plusieurs historiens comme un événement déterminant dans l’histoire du pays.

Toute la portion sud du parc, du monument aux braves à la rue Sherbrooke, sera rénovée. Le socle du monument, ainsi que le sentier le reliant à la rue Sherbrooke, seront reconstruits. Des bornes explicatives seront aussi installées le long de la rue Sherbrooke.

Le maire n’a pas été en mesure de dire le montant des investissements que nécessitera la réfection, ni l’échéancier précis des travaux. Il a par contre affirmé qu’un plan devra être mis en place «dans les prochaines semaines». La nouvelle toponymie du lieu sera adoptée le 5 octobre par l’arrondissement, a affirmé son maire, Russell Copeman.

L’annonce vient quelques mois après une controverse entourant le parc de Vimy, à Outremont. Le maire a décidé en juin de le renommer à l’effigie de l’ancien premier ministre du Québec, Jacques Parizeau. Plusieurs critiques avaient été soulevées à l’idée de rebaptiser un parc nommé en l’honneur d’une bataille cruciale dans l’histoire canadienne, un an à peine avant le 100e anniversaire de celle-ci.

«Je sais que ç’a soulevé des passions, a reconnu le maire. Je comprends qu’il s’agit d’un sujet sensible.»

Le président de la fondation de Vimy, Christopher Sweeney, semblait ravi lors l’annonce, dimanche. Il était un de ceux qui avaient décrié le changement de nom du parc de Vimy, en juin.

Pour M. Coderre, l’annonce de dimanche permettra d’avoir un lieu officiellement reconnu par la commission de la toponymie pour commémorer la bataille. «Le parc de Vimy à Outremont n’avait pas de reconnaissance toponymique, a-t-il avancé. Ce n’était pas acceptable de ne pas avoir quelque chose de concret.»

Bataille de Dieppe

Un autre lieu commémoratif sera aménagé en l’honneur d’une autre bataille menée par des soldats canadiens, cette fois-ci celle de Dieppe, a aussi annoncé le maire de Montréal, Denis Coderre.

Cette bataille a eu lieu lors de la Deuxième Guerre mondiale, en 1942. Plus de 900 soldats canadiens y ont perdu la vie.

M. Coderre a affirmé que l’identité du lieu sera dévoilée dans les prochaines semaines.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!