Archives TC Media Les problèmes de cohabitation entre les riverains et les utilisateurs de la cour de l'école Saint-Justin pourraient être de l'histoire ancienne avec l'adoption par les élus de MHM d'une modification à la Réglementation sur les parcs.

Les élus de l’arrondissement ont modifié la réglementation sur les parcs, afin d’autoriser les policiers à intervenir dans les cours d’école en dehors des heures de classe.

Une problématique récurrente sévissait dans certaines cours d’école de l’arrondissement Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, causée par des regroupements d’adolescents qui perturbaient la quiétude du voisinage le soir.

Avant la modification, les policiers ne pouvaient intervenir de leur propre initiative que sur le domaine public. Les cours d’école relevant du domaine privé, une plainte devait d’abord être déposée.

Des plaintes avaient été déposées par des voisins des écoles, mais les jeunes quittaient souvent les lieux quand les policiers arrivent.

«Les plaintes citoyennes se comptent par dizaine.»

-Émilie Auclair, commissaire scolaire de Mercier.

La nouvelle réglementation permettra dorénavant au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de mieux contrôler l’utilisation des terrains sportifs et d’intervenir lors d’attroupement dans les cours, lorsqu’elles sont ouvertes au public à l’extérieur des heures de classe.

Le SPVM s’était d’ailleurs dit «très favorable» à la nouvelle réglementation de l’arrondissement.

«Il s’agit d’un outil supplémentaire pour les agents qui permettra d’assurer la quiétude des citoyens», avait mentionné Martin Dea, commandant du poste de quartier 48.

Avec la collaboration de Steve Caron

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!