Michel Giroux/Graciseuseté Les employés de la Coopérative du Collège Maisonneuve étaient en grève depuis mercredi dernier.

La grève illimitée des employés de la Coopérative du Collège de Maisonneuve pourrait prendre fin plus tôt que prévu.

Au lendemain de la rentrée, les 28 travailleurs et travailleuses de la Coopérative du Collège de Maisonneuve avaient débrayé pour «faire entendre raison» à leur employeur.

L’enjeu: des coupes budgétaires (20 000 $ par année) et l’abolition d’un poste syndiqué.

«Depuis l’arrivée à échéance de notre convention collective en décembre 2016, plusieurs séances de négociations ont eu lieu. Mais les reculs exigés par la partie patronale sont si importants, que nous n’avons d’autre choix que de manifester notre mécontentement sur le trottoir», a expliqué le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Coop du cégep Maisonneuve-CSN, Jean-Sébastien Provencher.

Actuellement en négociation avec la partie patronale, M. Provencher ne souhaite pas se prononcer davantage, mais tout laisse à croire que les employés de la coopérative retourneront bientôt au travail.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!