Félix O.J. Fournier/ TC Média Le Programme Réussir@Montréal-Commerce vise à soutenir le dynamisme commercial et l'attractivité dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Dès le 16 septembre, les commerçants des rues Ontario et Sainte-Catherine Est pourront à nouveau bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 250 000 $ pour la rénovation de leur établissement.

 

Ces montants seront alloués dans le cadre du commerce du programme Réussir@Montréal (PR@M-Commerce). Après avoir été interrompu en 2012, le programme a été relancé par la Ville dans 6 secteurs de Montréal à l’automne 2015, mais celui de la SDC Hochelaga-Maisonneuve était toujours en attente du feu vert.

Or, le 30 août, le comité exécutif de la Ville a édicté l’ordonnance requise afin de rendre le Règlement sur les subventions relatives à la revitalisation des rues commerçantes du PR@M-Commerce applicable au secteur de la SDC Hochelaga-Maisonneuve.

«C’était la dernière étape avant l’application du programme», a confirmé Gabrielle Fontaine-Giroux, relationniste à la Ville de Montréal.

Une bonne nouvelle

Cette annonce concerne les entreprises et les propriétaires d’immeubles commerciaux de la rue Ontario Est (entre la rue Darling et le boulevard Pie-IX) et la rue Sainte-Catherine Est (entre l’avenue Bourbonnière et la rue Viau).

«En offrant une solution concrète aux besoins exprimés de la communauté d’affaires, le PR@M-Commerce constitue une mesure phare de la stratégie de développement économique de la Ville de Montréal», a commenté Denis Coderre.

Cette «solution» dont parle le maire de Montréal se décline en deux types d’aide financière: une pour les travaux en design d’aménagement (subvention de 4000 à 20 000$), et l’autre pour les travaux de rénovation (subvention de 50 000 à 250 000$).

Maçonnerie, murs extérieurs, vitrines, éclairage, aménagement des accès aux bâtiments, modification d’enseigne, agrandissement, etc. Le soutien financier sera accordé à tous travaux favorisant la revitalisation et la mise en valeur des deux artères commerciales.

Un programme qui a fait ses preuves

«L’esprit d’initiative et l’imagination des entrepreneurs de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve n’est plus à démontrer. Le programme agira comme un levier très efficace pour accroître leur compétitivité et renforcer le pouvoir d’attraction économique de ce secteur», a ajouté M. Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

D’après les données fournies par la Ville de Montréal, 45 commerçants et propriétaires d’immeubles avaient pu bénéficier de la première édition du PR@M-Commerce entre 2009 et 2013 dans l’arrondissement. Les montants alloués en subvention avoisinaient alors près de 1,1M$ et ils «ont généré des investissements privés de plus de 10,3 M$ en travaux et honoraires professionnels des commerçants de ce secteur», précise Mme Fontaine-Giroux.

À l’époque, le restaurant Cabotins avait profité d’une subvention de plus de 15 000 $ afin de rénover et refaire sa vitrine. Un coup de pouce financier qui avait permis d’éponger le tiers des dépenses.

En 2014, Yves Robillard, un des co-propriétaire de cet établissement situé au 4821 Rue Sainte-Catherine Est avait alors partagé son expérience  aux Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve,  en clamant: «Le PR@M-Commerce doit revenir» parce qu’ «en tant que commerce, la situation économique est difficile. Ça nous aide à rester vivants.»

La nouvelle édition du PR@M-Commerce prévoit un budget 15,4 M$ pour l’ensemble des secteurs retenus jusqu’en 2020.

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!