Nicolas Ledain / TC Media Pierre Lessard-Blais.

Le nouveau maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a déjà identifié les priorités de son mandat. Il ambitionne de créer une administration transparente pour impliquer les citoyens dans les dossiers et enjeux du secteur.

C’est en position de force que Pierre Lessard-Blais entame sa nouvelle carrière d’élu. Le maire d’arrondissement va bénéficier du soutien de trois des quatre conseillers de MHM, puisque comme lui, les candidats de Projet Montréal Éric Alan Caldwell, Laurence Lavigne Lalonde et Suzie Miron ont obtenu la confiance des électeurs dans leurs districts respectifs. Seule Karine Boivin Roy, réélue sous la bannière Équipe Denis Coderre dans Louis-Riel, représentera l’opposition.

Si de nombreux observateurs ont souligné l’importance du vote de contestation contre Denis Coderre lors de ces élections municipales, M. Lessard-Blais assure qu’il se sent légitime dans son rôle.

«C’est certain qu’il y avait un ressentiment envers l’administration Coderre, mais c’est très simpliste de dire que ce n’est que ça. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir la campagne positive, la mobilisation et l’enthousiasme qu’il y a eu avec Projet Montréal», analyse le nouveau maire de l’arrondissement.

Dès le lendemain de son élection, il a rassemblé les membres de son équipe pour établir sa stratégie pour l’arrondissement. Une vingtaine d’actions concrètes ont été identifiées pour la première année de mandat, mais Pierre Lessard-Blais préfère attendre les commentaires du directeur d’arrondissement sur ce plan avant de le dévoiler. Une rencontre a aussi eu lieu avec son prédécesseur Réal Ménard pour être informé des dossiers en cours.

L’élu de Projet Montréal a toutefois révélé que les fosses d’arbres et saillies de trottoirs figureront dans ces priorités, tout comme les enjeux de propreté et les questions liées au logement social et à la mixité.

Planification et transparence
Interrogé sur le style qu’il souhaite donner à son administration dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais prône une organisation fondée sur la clarté et la communication.

«Notre gestion sera sous le signe d’une efficacité et d’une planification qui vont faire grand bien et sous le signe de l’écoute des citoyens», promet le nouvel élu.

Le représentant de Projet Montréal ambitionne notamment de présenter des objectifs de la mairie pour chaque année du mandat.

Par ailleurs, M. Lessard-Blais souhaite plus impliquer les citoyens dans la vie politique. Il se désole du niveau de participation aux élections municipales, même si avec un taux de 44,81%, MHM est deux points au-dessus de la moyenne montréalaise.

«Cela reste un score beaucoup trop faible. Il faut qu’on trouve de nouvelles méthodes dans la gestion de la ville pour que les citoyens comprennent l’importance de l’implication», estime le maire d’arrondissement.

Quel avenir pour les grands chantiers de Hochelaga-Maisonneuve?

Durant la campagne, Équipe Denis Coderre et Projet Montréal se sont opposés sur certains dossiers en cours dans l’arrondissement.

Au sujet du nouveau centre de loisirs du parc Hochelaga, Pierre Lessard-Blais a confirmé que son parti avait l’intention de retourner à la table à dessin, sans toutefois remettre en cause la nécessité de ce projet.

À propos de l’Assomption sud, le nouveau maire veut modifier le mandat de l’Office de consultation publique de Montréal pour réfléchir à la valorisation de ce territoire sans prendre la Cité de la logistique comme un acquis.

Pour ce qui est du réaménagement de l’avenue Pierre De Coubertin, la nouvelle administration soutient le verdissement, la piétonnisation et l’aménagement de voies cyclables, mais souhaite aussi aménager une place publique proche de la station Viau.

Enfin, pour l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve, M. Lessard-Blais n’entend pas remettre en cause le projet mené jusqu’ici.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!