Nicolas Ledain / TC Media Dominique Dubé et Nicolas Monérat sont les fondateurs et propriétaires du traiteur et prêt-à-manger Le Dîner!.

Ouvert depuis trois ans et demi sur la rue Sainte-Catherine, Le Dîner! a trouvé sa place dans un marché de la restauration pourtant très difficile. En prônant la qualité, l’accessibilité et la solidarité, ce traiteur a réussi à coller aux valeurs de son quartier.

«On voulait offrir des repas de qualité, santé et à prix abordable. On s’est donné une grosse mission», avoue Dominique Dubé qui a fondé Le Dîner! avec son conjoint Nicolas Monérat.

En 2014, ce couple qui travaillait déjà dans la restauration a eu l’idée ambitieuse d’ouvrir une enseigne de traiteur et prêt-à-manger en lien avec des valeurs sociales et communautaires. Résidents d’Hochelaga depuis 10 ans, ils ont choisi l’ancien local d’un optométriste sur la rue Sainte-Catherine pour démarrer leur entreprise.

«Le fait d’être dans ce quartier nous obligeait à avoir des prix abordables. Nous avons choisi d’avoir des marges de profit faibles pour être fidèles à cette mission, mais en même temps on n’a pas de gros besoins. Notre objectif c’est d’en vivre, mais pas de ne plus savoir quoi faire avec nos profits», détaille Dominique Dubé.

Si le pari semblait difficile, ce sont pourtant ces valeurs fondées sur le local, la solidarité et la qualité qui ont permis à ce commerce de trouver un écho favorable dans son quartier.

«Honnêtement, c’est Hochelaga qui a fait notre succès. Il y a eu beaucoup de bouche à oreille et sans cet esprit de quartier, ça n’aurait pas fonctionné», analyse la copropriétaire.

Le Dîner! est aujourd’hui une entreprise à plusieurs volets qui fait à la fois du traiteur pour l’événementiel, des garderies ou des CPE, du prêt-à-manger disponible dans sa boutique et des plats congelés en vente à emporter.

«Avoir des prix bas est très important pour nous. Plein de gens nous disent qu’on ne vend pas assez cher, mais ça ne nous dérange pas.»
Dominique Dubé, copropriétaire de Le Dîner!.

Afin de respecter ce double défi de prix bas et de qualité, les deux propriétaires reçoivent de l’aide, pratiquent le troc et n’utilisent que des produits saisonniers. Ils ont un partenariat avec un fermier pour les légumes et collaborent avec Biothentique, une épicerie bio du quartier, pour l’approvisionnement en fruits.

«On travaille selon l’arrivage et cela va de pair avec le fait de charger moins cher. […] Ça vient aussi de moins loin et il y a un impact écologique moins important. On essaye d’être en phase avec les valeurs de notre génération. Ce lien de proximité est gagnant», pense Mme Dubé.

Après trois ans et demi dans Hochelaga, Le Dîner! a réussi son pari et participe désormais avec fierté à la revitalisation de cette rue Sainte-Catherine longtemps délaissée.

«Ça semblait impossible au départ et on a pourtant dépassé nos attentes initiales tout en restant fidèles à nos valeurs. Nous sommes la preuve que ça peut marcher, il faut juste mettre un petit peu d’huile de coude», conclut Dominique Dubé.

Le Dîner! est situé au 3901 de la rue Sainte-Catherine Est.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!