Nicolas Ledain / TC Media Une dizaine d’exposants participe à la première Expo-foire de Temps d’événements.

Dans le cadre de la première Expo-foire de Hochelaga, une dizaine d’artistes et artisans locaux ont présenté leurs travaux durant tout le mois de novembre sur la rue Sainte-Catherine. En clôture de cet événement, une vente de trois jours est organisée.

«Notre objectif est de mettre en valeur les artistes et artisans locaux et de leur donner un lieu pour échanger. Je suis le seul organisme à faire un vernissage puis une foire, c’est un luxe», explique Manon Larin-Picard, fondatrice et directrice de Temps d’événements.

Ouvert depuis le mois de septembre au 3890 rue Sainte-Catherine, Temps d’événements a pour mission d’accueillir et d’accompagner des projets d’artistes et d’organismes à but non lucratif. Son premier programme d’envergure est cette Expo-foire qui a commencé le 9 novembre et qui se termine dimanche 26 novembre.

Dans un premier temps, les œuvres et travaux des différents participants ont été exposés dans la grande salle de l’organisme pour offrir une visibilité. Ce vendredi 24 novembre, c’est la partie foire qui a pris le relais avec une vente des produits des artistes et artisans durant toute la fin de semaine.

«Il y a de l’art habillable, de l’art pour les murs, il y en a pour tous les goûts et c’est abordable. On peut tous se payer quelque chose ici. On voulait que ce soit fait pour tout le monde», ajoute Mme Larin-Picard.

L’organisme a donc fait une sélection éclectique de dix entrepreneurs qui ont tous une pratique à caractère éthique, une production locale et qui ne se concurrencent pas entre eux.

On retrouve par exemple trois stands de bijoux originaux. Rose Caro propose des colliers et bracelets faits main et ornés de pierres taillées. La marque Capsule vend des bijoux et sculptures fabriqués avec des pièces de montres et horloges usagées. Enfin, White Witch Crystals monte des pierres et cristaux bruts sur des pendentifs avec des matériaux recyclés.

Pour la partie vêtements, la marque de t-shirts locaux éthiques et écologiques PLB présente sa collection sur place. Des sacs originaux faits de tissus caribéens et de cuir sont aussi en vente toute cette fin de semaine. On retrouve également Un par un, une petite entreprise fondée par une mère et sa fille qui fabriquent des pantoufles et accessoires avec de la laine et des morceaux de manteaux recyclés.

Les trois derniers exposants ont une dimension plus artistique. Deux photographes exposent leurs œuvres avec notamment une collection entièrement consacrée à Hochelaga réalisée par Émilie Pelletier. Enfin, Ania Jarda, une jeune peintre, vend ses toiles, mais propose aussi de peindre sur des t-shirts.

«[Cette foire] est une belle idée. Ça fait du bien de faire plus de la mise en valeur que de la mise en vente. On est dans une époque où tout se consomme vite et nous, on aime prendre notre temps», salue Esther Thibault, qui gère sa marque Un par un avec sa mère Féliciane Boilard.

La plupart des participants à cette foire sont originaires d’Hochelaga, car Temps d’événements tenait à faire une place particulière aux artisans et artistes du quartier.

«J’avais pour objectif d’avoir au moins 50% de gens d’Hochelaga, mais on ne voulait pas que ça se fasse aux dépens de la qualité. Finalement, on n’a pas eu de mal à trouver dans le quartier et nous sommes très contents de la réaction des gens», se félicite Manon Larin-Picard.

Pour cette expo-foire, une scène ouverte a aussi été installée dans la salle de l’organisme et plusieurs artistes vont venir assurer l’animation musicale.

La foire de l’Expo-foire artisane 2017 a lieu au 3890 rue Sainte-Catherine jusqu’à 21h ce vendredi 24 novembre et sera ouverte de 10h à 18h, samedi 25 et dimanche 26. L’entrée est libre et gratuite.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!