Photo gracieuseté / LePetitRusse - Sarah Marcotte-Boilard Dany Placard (à droite) et Dave Chose.

Dany Placard et Dave Chose vont se succéder sur scène pour un plateau double dans Hochelaga le 8 décembre. En plus d’un style musical, ces deux artistes partagent des origines, un état d’esprit, des musiciens et l’envie de transporter leur public.

Qu’avez-vous prévu pour ce concert dans Hochelaga?

Dave Chose. «On va être quatre sur scène avec Nicolas Beaudoin à la guitare, Jonathan Bigras à la batterie et Samuel Beaulé à la basse. Ça fait un petit moment qu’on n’a pas fait un show de band, donc j’ai vraiment hâte. En plus Hochelaga c’est un peu mon quartier d’adoption à Montréal donc je suis content d’y jouer, surtout à la maison de la culture qui est vraiment une très belle salle.»

Dany Placard. «On va jouer du dernier album [Full Face], mais on a aussi monté ce spectacle pour revisiter le vieux matériel. On a choisi des pièces qu’on ne faisait pas avant pour avoir du fun. C’est la deuxième fois qu’on le fait à Montréal et c’est notre cinquième de la tournée donc rendu là, ça va être pas mal fixé. […] On a rajouté une claviériste qui est sur l’album, mais qu’on ne prend que sur les gros spectacles, donc on sera cinq sur scène avec Camille Gélinas au clavier, Jonathan Bigras à la batterie, Guillaume Bourque à la guitare et Marc-Olivier Tremblay à la basse.»

Que pensez-vous de ce plateau double que vous allez partager?

D.P. «Dave est un bon ami. Je trouve que ça fait de super soirées parce que tu joues avec un ami et tu as la chance de voir son spectacle. En plus on a des univers similaires, des histoires un peu sombres, des choses qui nous ressemblent… Les gens vont être plongés dans quelque chose de Placard et Dave.»

D.C. «On vient tous les deux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, nos styles se mélangent bien et dans notre façon de jouer de la musique, il y a beaucoup de connexions. Je l’ai rencontré dans les derniers mois, on a eu souvent l’occasion de jaser et c’est quelqu’un que j’aime beaucoup. C’est un honneur de partager la scène avec lui.»

À quoi doivent s’attendre les spectateurs?

D.C. «On flirte tous les deux avec le folk grunge avec beaucoup de guitares et des arrangements assez pleins. On a aussi beaucoup de pièces sentimentales avec un son rocailleux. Ça va rocker c’est sûr, mais en même temps, ce sera sensible avec beaucoup d’émotions.»

D.P. «C’est une salle où le système de son est pratiquement neuf. C’est aussi très chaleureux, car les gens peuvent être proches de la scène, donc c’est une super place. Je pense que ça vaut le détour.»

Ce plateau double est le dernier spectacle de la série 2017 de Révèle la relève. Il aura lieu le 8 décembre à 20 h 30 à la maison de la culture Maisonneuve. Billets en vente sur place ou en ligne. Informations sur le site internet ou la page Facebook des Francouvertes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!