Nicolas Ledain / TC Media Marc Gosselin dans sa galerie.

L’Atelier / Galerie de Marc Gosselin vient de fêter son premier anniversaire sur la rue Sainte-Catherine. Cet artiste passionné de Hochelaga s’est donné pour mission de mettre en avant les créateurs locaux.

En un an, Marc Gosselin a accueilli dans sa galerie huit artistes en exposition. Ils venaient tous de Montréal et à 90% du quartier Hochelaga.

«J’habite le quartier, j’adore le quartier, ça fait des années que je suis ici. Un jour quelqu’un m’a prêté ses murs sans rien me demander et c’est comme ça que tout a commencé pour moi. […] J’essaye de faire pareil, si je peux aider en donnant mon espace, tant mieux», explique-t-il.

Marc Gosselin ne loue donc pas sa galerie, il la prête généreusement aux artistes qu’il rencontre. Les seuls critères sont d’être montréalais, idéalement hochelagais, et de vouloir vivre de son art.

«Ce ne sera jamais un espace locatif. J’aime le rapport humain, je veux jaser, voir les œuvres, je demande de l’implication de celui qui expose et c’est tout. Jusqu’à présent, tout s’est booké sans appel à projets», détaille l’artiste.

Lorsqu’il ne met pas en avant les œuvres des autres, M. Gosselin présente ses propres réalisations dans son espace de la rue Sainte-Catherine. Cela va notamment être le cas durant la saison hivernale puisque la période d’exposition ne reprend qu’en mars 2018. Son calendrier est déjà plein jusqu’à fin avril.

Une galerie par hasard
Cette galerie est désormais bien intégrée dans son quartier, mais l’espace exposition n’était pourtant pas sa vocation première. Lorsqu’il a choisi ce local, Marc Gosselin recherchait uniquement un atelier pour travailler. C’est en constatant son potentiel qu’il a décidé de l’aménager pour accueillir son «voisinage artistique».

La Société de développement commercial (SDC) de Hochelaga a pour ambition de transformer la rue Sainte-Catherine en une artère pour les créateurs, mais M. Gosselin assure que son implication dans cette démarche résulte du hasard.

«Je n’ai pas consulté la SDC avant, ça c’est fait de façon naturelle. J’avais besoin d’un atelier, j’ai juste ouvert un atelier. Je l’ai fait ici parce que j’adore mon quartier et mon but n’est pas de le changer. D’ailleurs, j’invite tout le monde à venir visiter», précise l’artiste hochelagais.

En ce moment, une dizaine d’oeuvres de Marc Gosselin sont exposées dans sa galerie avec son style caractéristique. Ce dernier utilise beaucoup les collages et impressions sur papier journal qu’il applique ensuite sur du bois peint, généralement recyclé. Enfin il utilise des fils pour donner de la perspective à son travail qui représente souvent le Montréal industriel et ses «monuments» distinctifs.

«On les reconnaît bien plus que d’autres choses. Quand t’arrives de la rive-sud, le premier truc que tu vois, c’est le “Farine Five Roses” qui clignote», fait remarquer l’artiste.

L’Atelier / Galerie de Marc Gosselin est situé au 3880 rue Sainte-Catherine Est et est ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 18h et le samedi de 10h à 17h. Le calendrier des expositions sera dévoilé sur sa page Facebook.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!