Gracieuseté Alexandre Leduc va se présenter pour la troisième fois aux élections générales.

Battu en 2012 et 2014, Alexandre Leduc va retenter sa chance à l’occasion des élections générales de 2018. Il est le seul candidat à l’investiture de Québec solidaire dans Hochelaga-Maisonneuve.

Le parti progressiste dévoilera officiellement le nom de son candidat au mois d’avril à l’issue d’un vote de ses membres, mais Alexandre Leduc est le seul à avoir déposé un dossier avant la fin de la période de candidature. Il y a donc de grandes chances de le retrouver de nouveau en course en fin d’année pour obtenir un poste de député à l’Assemblée  nationale du Québec.

Historien de formation et syndicaliste, Alexandre Leduc habite dans le quartier depuis plus de 10 ans. Il a été porte-parole de l’association de Québec solidaire dans Hochelaga-Maisonneuve ces dernières années et a aussi représenté son parti politique à l’international lors du référendum sur l’indépendance de l’Écosse de 2014, et lors des élections catalanes de 2015.

Québec solidaire ambitionne de faire basculer Hochelaga-Maisonneuve lors de ces élections générales de 2018. Depuis 1973 et l’élection de Robert Burns dans l’ancienne circonscription de Maisonneuve, puis Louise Harel entre 1981 et 2008 jusqu’à Carole Poirier réélue deux fois depuis, ce territoire a toujours voté pour le Parti québécois.

Distancé de plus de 6000 voix en 2012, M. Leduc avait toutefois menacé Mme Poirier en 2014 en ne terminant qu’à un peu plus de 1000 voix de l’élue péquiste. Cette dernière devrait de nouveau défendre son siège pour un quatrième mandat lors du scrutin de la fin d’année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!