Nicolas Ledain / TC Media Le CLSC de la rue Ontario n’offrait plus de consultation sans rendez-vous par manque de médecins.

La campagne de sensibilisation lancée par le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal porte ses fruits. Face à la pénurie de médecins dans Hochelaga-Maisonneuve, trois professionnels de santé ont accepté d’assurer quelques heures dans le CLSC du quartier.

Ces trois médecins vont prendre en charge des consultations sans rendez-vous à partir de la deuxième semaine du mois de mai. À eux trois, ils ne vont combler qu’une demi-journée par semaine, le lundi en après-midi, mais cela représente déjà une avancée pour le docteur André Dufour, qui a eu l’idée de cette campagne de sensibilisation pour faire venir de nouveaux professionnels de santé sur la rue Ontario.

«Je l’accueille avec bonheur. C’est mieux que rien, même s’il faudra encore plus. Il faut gratter et creuser pour avoir quelque chose», souligne le directeur des médecins du CLSC de Hochelaga-Maisonneuve.

Le docteur Dufour précise que ces trois personnes se sont portées volontaires alors qu’elles ont des occupations ailleurs à Montréal. Cela découle directement de sa proposition d’alerter ses collègues du CSSS Lucille-Teasdale – qui comprend les territoires de Rosemont et Mercier – sur les besoins dans Hochelaga-Maisonneuve. C’est ce qui a conduit à une campagne de sensibilisation créée fin janvier par le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. L’instance est en train de mettre en place les ressources nécessaires en personnels infirmiers pour soutenir ces nouveaux médecins.

Pour la députée provinciale Carole Poirier, qui a fait de cette pénurie de médecins l’un de ses combats prioritaires, cette réponse solidaire est un premier pas positif, mais pas suffisant.

«On vient de reprendre un peu de pouvoir sur notre CLSC pour offrir de nouveau du sans rendez-vous aux citoyens. C’est peu, mais c’est déjà ça. On continue quand même notre campagne pour demander au ministre Barrette d’être placé en zone spécifique et que les huit médecins prévus pour le territoire cette année arrivent dans Hochelaga-Maisonneuve», insiste Mme Poirier.

Par ailleurs, le docteur André Dufour a indiqué que d’autres professionnels du CSSS se sont manifestés, même s’ils ne sont pas encore en mesure d’assurer des heures en raison d’emplois du temps chargés. Le directeur des médecins du CLSC de la rue Ontario a bon espoir que d’autres plages horaires seront comblées durant la période estivale.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!