Vanessa Hébert / Métro Média Plus d’une vingtaine de supports à vélos ont été installés, totalisant plus d’une centaine de places à des endroits ciblés.

Le Parc olympique a reçu la certification VÉLOSYMPATHIQUE or, soulignant ainsi ses efforts afin de soutenir et favoriser la pratique du vélo auprès de ses employés et ses visiteurs.

Depuis son arrivée au Parc olympique en 2014, le président-directeur du Parc olympique Michel Labrecque a toujours voulu promouvoir les modes de transport collectifs.

« C’est toujours dans l’optique de s’améliorer. On a fait ça au courant des années 2016 et 2017 pour pouvoir présenter un dossier béton à déposer », mentionne-t-il, lui-même un grand adepte de vélo.

Car afin de pouvoir recevoir cette certification, il faut passer par un processus complet qui comporte un questionnaire élaboré et la remise d’un portfolio de photos afin que Vélo Québec puisse voir ce qui a été fait.

Un jury externe d’experts décide ensuite du grade accordé, allant de bronze à platine. « Je ne voulais vraiment pas qu’on ait le bronze », lance monsieur Labrecque à la blague.

À ses yeux, les plus grands défis pour mettre en place tous ces gestes ont été plutôt techniques.

Il cite entre autres le stationnement intérieur, où il y a des chevrons dans le béton pour l’écoulement d’eau, ce qui compliquait l’accès pour les vélos.

« On a donc ajouté des bandes cyclables lissées. Ce sont des espaces de circulation réservés, marqués en vert afin de délimiter les voies », explique-t-il.

Michel Labrecque, président-directeur du Parc olympique.

Des gestes concrets
Depuis 2016, le Parc olympique a instauré diverses mesures afin de favoriser la pratique du vélo.

D’abord, la convention collective des employés offrait un rabais sur le stationnement pour ceux qui viennent en voiture. Une nouvelle politique de mobilité collective permet désormais que ce rabais soit appliqué à tout le monde.

« Il y a des frais reliés à venir en métro, à pied et en vélo. On voulait donc que ces gens-là aussi puissent en bénéficier », explique Michel Labrecque.

Ensuite, une vingtaine de nouveaux supports à vélos ont été installés, tout comme trois stations de vélo BIXI à proximité, auxquelles les employés ont accès grâce à une clé fournie par le Parc olympique.

VÉLOSYMPATHIQUE
VÉLOSYMPATHIQUE est un programme de Vélo Québec à travers lequel des certifications sont remises à des collectivités ou des organisations, souhaitant ainsi encourager celles-ci à faire du vélo une réelle option en matière de transport pour tous.

« Au-delà de la certification, on remet aussi un rapport de rétroaction aux organisations et aux collectivités, afin que celles-ci puissent voir où elles ont eu des points, mais aussi pour avoir des pistes pour l’amélioration pour le futur », explique Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

« L’objectif n’étant pas seulement d’avoir la certification, mais aussi de toujours en faire plus afin d’encourager l’utilisation du vélo à des fins de travail ou de loisir », conclut-elle.

La certification reçue aujourd’hui par le Parc olympique en fait la cinquième organisation à Montréal à recevoir l’or. Il s’agit de la plus grosse organisation en termes de taille à recevoir la mention or.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!