Vanessa Hébert / Métro Média Patrick Lopez, conseiller développement et affaires chez Accès Travail Montréal, Sylvie Mercier, directrice générale chez Accès Travail Montréal et Fabricio Villalobos, gérant du Pain et délices.      

Montréal a désormais sa toute première boulangerie-pâtisserie sans allergènes.  Pain et délices, un service de l’organisme Accès Travail Montréal (ATM) situé sur la rue Sainte-Catherine Est, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

C’est en 2014 que l’idée d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie est née au sein de l’équipe d’ATM, alors que l’organisme souhaitait trouver une solution pour donner de l’expérience travail avec formation aux gens qui n’ont pas le moyen de retourner aux études.

Ça a été un processus laborieux, étant donné le temps nécessaire pour trouver le local ainsi que la vocation du projet.

« C’est très complexe de se lancer dans le sans allergènes, mais on ne s’est pas laissés décourager, et ça en a valu la peine », souligne Sylvie Mercier, directrice générale d’ATM.

Pain et délices sera à la fois une boulangerie, une pâtisserie ainsi qu’un bistro qui se spécialisera uniquement dans les produits n’ayant pas les 10 allergènes classés comme étant prioritaires par Santé Canada, soit les arachides, les œufs, le lait, les noix, le blé, le soja, le sésame, les fruits de mer, les sulfites et la moutarde.

Sur place, on pourra retrouver des baguettes, des miches et autres produits qu’on retrouverait normalement à la boulangerie, mais aussi des viennoiseries ainsi que des pizzas et des sandwichs, qui seront vendues dans la partie bistro de l’établissement.

« Les gens qui n’ont pas d’allergie ont souvent la fausse perception que les produits sans allergènes sont secs ou fades. Mon défi, c’est que ce soit bon au goût et de prouver que tout le monde peut en manger », soutient Fabricio Villalobos, gérant du Pain et délices et pâtissier de formation.

Un réel besoin
En plus d’être le premier établissement du genre à Montréal, il était très important pour eux d’implanter Pain et délices à Hochelaga-Maisonneuve, comme Accès Travail Montréal y est installé depuis plus d’une vingtaine d’années.

« C’était important pour nous de continuer à œuvrer avec les gens du quartier », lance Patrick Lopez, conseiller développement et affaires chez Accès Travail Montréal.

Au-delà de ça, il y a aussi une volonté de contrer l’image que manger sans allergènes est dispendieux.

« On a une volonté d’agir auprès d’une population parfois plus défavorisée afin de montrer qu’il y a moyen de manger sans allergènes, de manger sainement, sans que ça ne coûte les yeux de la tête », explique Patrick Lopez.

C’est suite à un sondage effectué auprès des gens du quartier qu’ils se sont rendu compte qu’il y avait un réel besoin.

Portion éducative
Malgré que l’établissement n’en est qu’à ses débuts, les plans pour le futur sont déjà bien clairs.

« On souhaite avoir notre propre local éventuellement », mentionne Sylvie Mercier. Le plan est d’avoir des serres sur le toit, pour que les enfants du quartier puissent découvrir l’évolution de la production.

« On veut qu’il y ait un volet éducatif. On veut leur montrer de quoi part le pain que leurs parents achètent déjà tout fait, afin de les conscientiser à leur alimentation », ajoute Patrick Lopez.

Il y aura également des affiches dans le local, afin de bien expliquer quels sont les 10 allergènes principaux, et par quoi il est possible de les remplacer.

Malgré la grandeur du défi, tous les trois se montrent optimistes. « Tout le monde connaît quelqu’un qui est allergique ou intolérant. Je pense sincèrement que ça va bien fonctionner », conclut Sylvie Mercier.

Pain et délices ouvre officiellement ses portes le 10 juillet au 3894, Sainte-Catherine Est.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!