(Photo: archives) Daniel Duranleau, président de la Commission scolaire de Montréal.
Agrandissements d’établissements, ajouts de classes, cohabitation et révocation de l’école Le Tremplin, le Plan triennal de répartition et de destination des immeubles scolaires 2013-2016 de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) propose plusieurs modifications aux écoles de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

En ce qui a trait aux ajouts de classes et agrandissements, la CSDM souhaite aménager 12 nouvelles classes à l’école Guillaume-Couture.

Le projet se réaliserait en deux phases. La première comprendrait un réaménagement interne des aires ouvertes, ce qui permettrait d’ouvrir cinq classes.

Par la suite, la commission scolaire espère concrétiser un projet d’agrandissement sur deux étages qui ajouterait sept nouvelles salles de cours. La CSDM est en attente d’une réponse du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) afin de poursuivre le processus menant à la réalisation des travaux.

Une demande a également été adressée au MELS pour construire une nouvelle aile de deux étages et d’un étage en demi-sous-sol à l’arrière de l’école Louis-Dupire.

En combinant le projet à un réaménagement interne, l’école compterait 12 nouvelles classes. La CSDM attend une réponse du ministère.

Cohabitation

Les travaux se poursuivent dans les écoles aux prises avec des problèmes de moisissures (Baril, Hochelaga et Saint-Nom-de-Jésus) et on ne sait toujours pas quand les élèves pourront réintégrer leurs établissements.

Les échéanciers risquent d’être plus longs que ce qui était prévu au départ. C’est pourquoi la commission scolaire envisage de poursuivre la cohabitation avec l’école secondaire Louis-Riel et l’école secondaire Édouard-Montpetit, lesquelles accueillent présentement les élèves des écoles primaires touchées.

Pour ce faire, la CSDM doit modifier temporairement les actes d’établissements desdites écoles. Un processus principalement administratif qui n’affecte en rien la situation actuelle.

Les élèves continueront donc de fréquenter leurs établissements d’accueil respectifs.

Par ailleurs, un comité mis en place en 2010-2011 poursuivra, en 2013-2014, la réflexion amorcée sur l’organisation des services éducatifs dans les écoles Baril, Hochelaga, Maisonneuve, Notre-Dame-de-l’Assomption, Saint-Clément, Sainte-Jeanne-d’Arc, Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle et Saint-Nom-de-Jésus, en fonction des différents établissements scolaires présents dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Pour l’instant, la gestion de la croissance ou de la décroissance du nombre d’élèves est sous contrôle. Le nombre d’établissements scolaires répond à la demande, bien que certaines écoles soient plus achalandées que d’autres. Une réorganisation est toutefois à prévoir.

Dans la circonscription scolaire de Mercier, le nombre d’élèves est en hausse en raison des nombreux projets de développement immobilier prévus. Le besoin est de 20 classes pour 2016-2017.

Si le projet de l’école Louis-Dupire se concrétise (12 nouvelles classes), d’autres solutions doivent aussi être envisagées. Les Services corporatifs de la CSDM ont été mandatés pour trouver de nouveaux espaces qui permettront de combler les besoins, notamment ceux de l’école Notre-Dame-des-Victoires.

Les Services corporatifs de la CSDM doivent également se pencher sur la situation qui prévaut à l’école Le Vitrail, dans la circonscription Hochelaga-Maisonneuve.

L’école secondaire qui offre un programme alternatif est actuellement située au 3320, rue Hochelaga. Elle partage ses locaux avec l’École des métiers de la construction de Montréal.

La commission scolaire examine la possibilité de déménager l’école.

Finalement, l’acte d’établissement de l’école Le Tremplin sera révoqué, dès l’année scolaire 2013-2014.

Cette école, qui scolarise seulement deux groupes pour un total de 44 élèves, est actuellement intégrée dans les locaux de l’école secondaire Édouard-Montpetit. Elle est sous la responsabilité de la même direction et a le même conseil d’établissement.

Dans le but d’une saine gestion financière, l’école sera plutôt transformée en un point de service, toujours à l’intérieur d’Édouard-Montpetit. Cette décision n’affectera aucun des services offerts aux élèves, assure la commission scolaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!