(Photo: gracieuseté) Le comédien Stéphane Bellavance, porte-parole de la Marche pour des rêves, pose en compagnie des familles participantes.
Plusieurs centaines de personnes ont marché, le 14 octobre dernier, au parc Maisonneuve lors de la 8e Marche pour des rêves, un événement familial en appui à la Fondation Rêves d’enfants.

Chaque année au mois d’octobre, des milliers de marcheurs se rassemblent dans plus de 90 communautés à travers le Canada dans le but d’amasser des fonds pour la cause des enfants malades.

Au Québec, pour la première fois cette année, un défi sportif a été ajouté à la programmation. Plus de 150 personnes ont pris part à des courses à pied de 2, 5 et 10 kilomètres.

« Pour un enfant gravement malade, réaliser son rêve est bien plus qu’un moment d’évasion, explique Laurent Larose, directeur régional de la fondation. C’est une expérience extraordinaire de partage en famille qui leur apporte courage et espoir. »

La traditionnelle marche familiale de 2 km s’est déroulée en après-midi, au rythme des percussions de Samajam. Le comédien Stéphane Bellavance, porte-parole de la marche, a animé la journée. Des activités pour tous les âges, maquillage, bricolage et prestations musicales, ont ponctué l’événement.

Le témoignage d’Adam Martino a particulièrement touché les participants. En rémission d’un lymphome de Hodgkin, il a réalisé son rêve de visiter une usine Caterpillar à Peoria, en Illinois, grâce à Rêves d’enfants.

« C’est l’espoir de voir mon rêve se réaliser qui m’a donné la motivation de vaincre la maladie, de relater le jeune homme qui a aujourd’hui 18 ans, les yeux remplis d’étoiles. Je me sentais comme un petit enfant qui s’amusait avec de gros camions dans un bac à sable plus grand que nature! »

Rappelons que la Fondation Rêves d’enfants donne la possibilité aux enfants de 3 à 17 ans atteints d’une maladie qui menace leur vie de réaliser leur plus grand rêve.

Depuis ses débuts en 1984, elle a exaucé plus de 6000 rêves au Québec. (S.C.)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!