Pacophoto.ca Pierre Lafontaine, à l'époque où il était directeur général et entraîneur national de Natation Canada.

Les nageurs élites participeront aux tout premiers essais olympiques et paralympiques canadiens de natation, du 27 au 1er avril. Pour la première fois de l’histoire, ces sélections peuvent désormais porter le nom d’essais olympiques et paralympiques.

L’annonce de cette nouvelle « historique » a eu lieu à la piscine du Parc olympique lors de la conférence de presse du 28 février. « Les sélections de 2008 ne s’appelaient pas olympique ou paralympique. C’était une sélection canadienne. En Angleterre, les sélections s’appellent les essais de natation d’Angleterre (British swimming trials) », explique Martin Richard, directeur des communications de Natation Canada.

Ce nouveau nom est possible grâce au partenariat entre Natation Canada, le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC). « Pouvoir intégrer les marques olympique et paralympique canadiennes dans notre compétition de prestige donnera à notre organisation une excellente plate-forme pour promouvoir les valeurs de notre sport, les athlètes et les entraîneurs », affirme Pierre Lafontaine, directeur général et entraîneur national de Natation Canada.

Un nouveau nom qu’apprécient aussi les athlètes. « 2012 sera ma troisième sélection olympique. Avant, je ne pouvais pas nommer ces sélections d’olympiques. C’est excitant de le pouvoir désormais », souligne Gabrielle Saucisse, athlète d’Hochelaga-Maisonneuve.

Les prochaines sélections olympiques et paralympiques auront lieu à la piscine du Parc olympique de Montréal, du 27 mars au 1er avril.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!