gracieuseté Réal Ménard, maire d’arrondissement, Laurence Lavigne Lalonde, conseillère du district Maisonneuve – Longue-Pointe, et Éric Alan Caldwell, conseiller du district Hochelaga, ont annoncé l’implantation d’une collecte des résidus alimentaires dans le Quartier vert Maisonneuve. 
L’administration de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) emboîte le pas de neuf autres arrondissements de Montréal en implantant une collecte de résidus alimentaires sur son territoire.

« Dès 2020, il sera interdit d’enfouir des déchets à Montréal. Nous devons donc opter pour la valorisation du développement durable et des autres collectes, notamment le compostage », indique le maire Réal Ménard.

Le projet sera lancé auprès de 1225 logements du Quartier vert Maisonneuve, délimité par les rues Hochelaga (au nord) et Notre-Dame (au sud), du boulevard Pie-IX (à l’ouest) et de la voie ferrée du Canadien National (à l’est).

« Nous avons choisi ce secteur pour deux raisons. Tout d’abord, car il nous semble y avoir une compatibilité entre la collecte de résidus alimentaires et les nombreuses mesures de réaménagement du domaine public sur ce territoire. De plus, nous avons l’impression que c’est un endroit où les résidents sont très mobilisés. Étant sur une base volontaire, nous croyons que c’est un bon quartier pour démarrer le projet », explique le conseiller du district Hochelaga, Éric Alan Caldwell.

Même si les élus sont favorables à étendre la collecte à l’ensemble de l’arrondissement, il faudra attendre encore plusieurs années avant que les citoyens de Mercier puissent composter.

« Dans un premier temps, nous voulons joindre tous les résidents du Quartier vert Maisonneuve, ce qui correspond à 7000 logements. Par la suite, dans quatre, cinq ou six ans, nous pourrons l’offrir à l’ensemble de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve », mentionne le maire.

L’absence de collaboration de la part de la Ville-centre dans ce dossier expliquerait ces délais, laisse entendre M. Ménard.

« Actuellement, nous n’avons pas les conditions financières pour l’étendre à l’ensemble de l’arrondissement. J’espère que la Ville-centre participera au projet en finançant l’achat de nouveaux bacs, par exemple », fait valoir le maire.

Cette première phase représente un investissement de près de 100 000 $, dont plus du tiers est consacré à l’achat de bacs.

La collecte des résidus alimentaires débutera le 5 juin, tous les jeudis, à compter de 8 h.

Distribution de bacs

Les bacs de compost seront distribués les samedi 24 et dimanche 25 mai, de 8 h 30 à 16 h, à la place Gennevilliers-Laliberté (4375, rue Ontario Est) selon le principe du premier arrivé, premier servi. Les citoyens doivent apporter une preuve d’adresse afin d’obtenir le matériel.

Les bacs restants seront disponibles dans les éco-quartiers Hochelaga (3980, rue La Fontaine) et Maisonneuve–Longue-Pointe (5878, rue Hochelaga) pour les résidents du secteur concerné.

Des tonnes de déchets

–Par année, MHM amasse plus de 60 000 tonnes de résidus de toutes sortes par l’entremise de toutes ses collectes.

– 12 000 tonnes d’éléments sont recyclées dans le quartier

– 30 000 tonnes de déchets récoltés dans l’arrondissement sont enfouies annuellement

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!