Après s’être illustrés aux Jeux olympiques de Sotchi ainsi qu’aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste, des athlètes de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve ont foulé la glace du parc Théodore pour participer à un match amical de hockey bottine contre des jeunes du quartier.

Le 18 mars dernier, Charles Hamelin, François Hamelin, Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Jessica Hewitt et Michael Gilday ont joué avec des enfants du centre des jeunes Boyce-Viau (CJBV).

« Nous vivons près du centre. Cependant, nous n’avons pas la chance de nous mêler à eux souvent. C’est vraiment bien de se réunir comme cela », souligne la médaillée d’argent au relais 3000 m à Sotchi et aux Mondiaux, Jessica Hewitt.

« C’est important de redonner à la communauté, comme on a reçu quand on était enfant. On souhaite aider les jeunes comme on le peut. C’est quelque chose de simple à faire. Il faut seulement prendre le temps », ajoute la médaillée olympique et triple médaillée du monde, Valérie Maltais.

Dès l’arrivée des patineurs, des enfants ont voulu croiser le fer avec eux sur la patinoire. D’autres voulaient absolument immortaliser ce moment avec une photo. Les sourires et les rires ont permis à plusieurs de profiter de la journée, malgré la température.

Une activité comme celle-ci a des effets bénéfiques pour des jeunes défavorisés qui peuvent souvent se décourager devant les défis qu’ils affrontent quotidiennement.

« Boyce-Viau est un milieu pas toujours facile et en changement. Croiser des modèles positifs est toujours d’une grande inspiration pour les enfants, mais aussi un coup de pouce pour continuer à s’entraîner », indique le maire, Réal Ménard.

« Ça va leur mettre dans la tête que tout est possible pour eux. Ils voient que n’importe qui peut faire n’importe quoi. C’est un espoir pour les jeunes pour qu’ils puissent avancer dans leurs projets. C’est un élément de motivation », affirme pour sa part, le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi.

Bien plus qu’un match de hockey avec des personnalités connues, ce rendez-vous aura un impact concret dans la vie des membres du CJBV.

« Pendant les Jeux, les jeunes nous parlaient beaucoup des athlètes; ils étaient fiers d’eux. C’est en les voyants arriver qu’ils ont compris l’ampleur de l’événement. Que des sportifs qui ont gagné des médailles jouent avec eux et qui leur parlent, c’est merveilleux.

« Ces athlètes sont nos voisins. Ils sont accessibles et vivent dans notre quartier. C’est gros pour un enfant de 6, 7, ou 8 ans, car c’est un signe qu’ils peuvent, eux aussi, réussir [dans la vie] », fait valoir la directrice du CJBV, Isabelle Dauplaise.

Hommage

Après la partie de hockey, les enfants, les athlètes et les élus se sont retrouvés au CJBV pour rendre hommage aux médaillés olympiques.

« On est tous des concitoyens. On vit ensemble, on travaille ensemble, on s’entraîne et joue ensemble. C’est la fierté de faire partie de la même collectivité et voir certains des nôtres réussir, persévérer et aller aux Olympiques.

« C’est incroyable l’accomplissement qu’ils ont fait. Mais surtout, ce qu’on veut leur dire, c’est qu’on est content que vous soyez là, avec nous », soutient le conseiller de Hochelaga, Éric Alan Caldwell.

Cinq patineurs ont reçu une plaque honorifique pour féliciter leurs exploits en représentant leur pays, mais aussi leur arrondissement, sur la scène sportive internationale. Après la signature du livre d’or, un échange s’est orchestré entre les athlètes et les jeunes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!