Collaboration spéciale Une centaine de personnes ont participé à la soirée en l'honneur de la comédienne Ève Landry.

La comédienne et porte-parole du Carrefour Parentfants a gagnée le prix du dépassement Métro et une bourse de 20 000$ qu’elle a remis à l’organisme hochelagais. Celui-ci a organisé une soirée, le 27 mai dernier, pour honorer l’actrice.

Une centaine de personnes ont participé au 5 à 7 honorifique. Pour l’occasion, la grande salle du Carrefour Parenfants a été renommée salle Ève Landry.

«Quand je suis arrivée à Montréal pour étudier au conservatoire d’art dramatique, je me suis installée dans Hochelaga-Maisonneuve. J’ai été touchée par la vie de quartier et par les gens qui y habitaient; je suis tombée amoureuse. Quand j’ai été approchée par le Carrefour Parenfants pour être leur porte-parole, j’ai immédiatement acceptée. J’espère de Parenfants va continuer à remplir sa mission et à gagner en notoriété, car c’est vraiment un organisme extraordinaire et je suis très fière d’eux», s’est exclamée Ève Landry.

«Nous avons fait un formidable travail d’équipe pour cette soirée et j’en suis très heureuse. Le montant de 20 000$ qu’a remportée Ève Landry au prix du dépassement Métro va nous permettre de continuer d’offrir des services à la petite enfance avec notre programme Bébé Kangourou», a expliqué Manon Bonin, directrice du Carrefour Parenfants.

«Le Carrefour Parenfants a le vent dans les voiles, nous sommes là pour durer et offrir des services de qualité au plus grand nombre de familles possibles. Nous gagnons en notoriété et voulons continuer à nous engager dans Hochelaga-Maisonneuve. Ève Landry fait notre fierté», s’est exclamé le président du conseil d’administration, André Cliche.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!