Un homme a été abattu lors d’une intervention policière lundi matin, sur la rue Ontario Est, dans Hochelaga-Maisonneuve. La nouvelle, qui s’est répandue rapidement dans le voisinage, inquiète les citoyens.

Vers 8h lundi matin, les policiers du Service de Police de la Ville de Montréal (SVPM) ont reçu un appel signalant un homme en détresse psychologique dans un immeuble de la rue Ontario Est, près de la rue Sicard. 

André Benjamin, 63 ans, a d’abord brandi une arme blanche devant les policiers avant qu’ils n’ouvrent le feu sur lui. «L’enquête démontre que l’individu aurait été atteint par au moins un coup de feu. Les policiers ont aussi fait usage d’un pistolet à décharge électrique», confirme un porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Le décès de l’homme a été constaté par un médecin à l’hôpital en avant-midi.

Comme la mort de l’individu s’est produite lors d’une opération du SPVM, l’enquête a été confiée à la SQ.

Inquiétude dans le quartier

Le drame a semé l’émoi dans le voisinage.

«J’allais porter ma fille à pied à l’école. On marchait sur la rue Sicard et on a entendu des cris et trois coups de feu, ça nous a effrayées», raconte Stéphanie Lefrançois, résidente du quartier.

Une résidente de la rue Ontario, Émilie Archambault, craint que les événements n’engendrent un climat de tension. «Ça peut rendre les choses plus tendues le soir, déjà que c’est pas facile. La tension va peut-être monter entre les citoyens et les policiers».

Selon Jean-François Lepain, un résident de la rue Ontario, M. Benjamin «n’avait pas l’air dangereux du tout». «Il buvait toujours tranquille sur son balcon quand il faisait beau. C’est vraiment triste», affirme-t-il.

«Il n’y a pas assez de surveillance sur la rue. Dans cet immeuble, il y a toujours du va-et-vient», déplore un autre citoyen qui n’a pas voulu se nommer.

La rue Ontario est fermée entre les rues Sicard et Leclaire, pour une durée indéterminée.

L’incident n’est pas sans rappeler la mort d’un individu abattu par des policiers en 2012, sur la rue Nicolet, près de la rue Ontario. L’individu avait à l’époque foncé sur les policiers en brandissant un couteau, au moment où il avait été atteint d’une ou plusieurs balles au thorax.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!