TC Media- Frédéric Lacroix-Couture Les camions en surcharge (permis classes 5 et 6) qui avaient l'habitude de passer par le pont Champlain devront emprunter le pont-tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine, dès le 10 octobre.

Il sera interdit aux camions qui transportent une charge de plus de 66 tonnes, donc aux détenteurs des permis de classe 5 et 6, de circuler sur le pont Champlain dès le 10 octobre. Cette mesure vise à prévenir la dégradation hâtive de la structure du pont jusqu’à son démantèlement, en 2018.

«Ce n’est pas tant le passage une fois (d’un camion en surcharge) qui est problématique. C’est quand il y a des passages à répétition que ça crée de la fatigue dans les poutres», explique la directrice des communications à la société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), Julie Paquet.

Selon les données recueillies par les lecteurs de fibre optique, qui analysent quotidiennement l’état du pont Champlain, un camion en surcharge est 40% plus pénalisant qu’un camion régulier. Le nombre de véhicules en surcharge représente toutefois une infime portion des 5,3 millions de camions qui transitent chaque année par le pont Champlain, précise Mme Paquet.

La Société de l’assurance automobile du Québec a délivré l’an dernier un peu moins de 9 000 permis de classe 5 (66 à 79 tonnes) à la grandeur du Québec. PJCCI a quant à elle la responsabilité d’émettre les permis de classe 6 (80 tonnes). Elle a délivré annuellement en moyenne 20 de ces permis dans les dernières années.

La meilleure alternative pour les camions touchés par l’interdiction sera d’emprunter le pont-tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine. Concernant les transporteurs surdimensionnés (classe 7) qui ne sont pas nécessairement en surcharge, PJJCI continuera de traiter au cas par cas les demandes.

Rappelons que le ministère des Transports avait demandé cet été à Signature sur le Saint-Laurent (SSL), le consortium responsable de la construction du nouveau pont, de faire circuler moins de matériel par la structure fédérale désuète.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!