TC Media - Archives Les citoyens sont invités à faire valoir leur point sur les feux de circulation à l'intersection de la rue Berlioz et du boulevard de L'Île-des-Sœurs, lors d'une consultation sur le plan local des déplacements de Verdun.

Contrairement à ce que le maire Jean-François Parenteau avait déclaré il y a deux semaines, les citoyens pourront se prononcer sur la pertinence du feu de circulation au coin de la rue Berlioz et du boulevard de L’Île-des-Sœurs. Une consultation publique sur le plan local des déplacements de Verdun se tiendra le 3 novembre au Centre Elgar, à L’Île-des-Soeurs.

Même si le maire voit des avantages à conserver le feu, il est ouvert à la discussion. «Comme ce n’est pas coulé dans le béton les poteaux, sans faire de mauvais jeux de mots, il y a toujours moyen d’être à l’écoute et de voir les tenants et les aboutissants», soutient M. Parenteau.

Il avait pourtant indiqué en septembre que le feu serait permanent et qu’aucune consultation publique n’aurait lieu à ce sujet.

Opposition

L’ouverture du maire à la discussion impressionne peu la présidente de l’Action-citoyenne de L’Île-des-Soeurs, Lise Baucher-Morency, qui réclame le retrait du seul feu de circulation de L’Île-des-Sœur, installé en janvier 2015, quelques mois après le début du chantier de l’école des Marguerite.

Elle soutient que M. Parenteau avait promis il y a presque deux ans une consultation publique si des feux devaient être installés de façon permanente.

«Ce n’est pas une ouverture vers une consultation. Il est juste 20 mois en retard sur une promesse qu’il a faite», réagit Mme Baucher-Morency. Elle souhaite un retour des panneaux d’arrêt.

Le nombre de dossiers à traiter à l’arrondissement à empêcher de tenir une consultation plus tôt sur le sujet selon M. Parenteau.

Entrave inutile

D’autres citoyens sont également venus manifester leur désaccord, mardi soir, à la séance du conseil d’arrondissement. Selon eux, ces feux sont inutiles et ne respectent pas le caractère champêtre de L’Île-des-Soeurs.

Le maire Parenteau les a invités à faire valoir leur point lors de la rencontre du 3 novembre.

Le dispositif est implanté à l’intersection depuis bientôt deux ans alors qu’il devait y rester six mois, le temps de la construction de la nouvelle école primaire des Marguerite qui s’est échelonnée du printemps 2014 jusqu’à l’ouverture, en septembre 2015.

Parenteau fait valoir que les analyses à l’interne mentionnent que les feux de circulation remplissent leur mandat et ajoutent une fluidité aux déplacements.

Autres lumières

Lors de la consultation, il sera aussi question de l’installation prochaine d’un feu de circulation à l’intersection de la rue Berlioz et du boulevard René-Lévesque lors de la consultation de novembre.

La rencontre s’inscrit dans la planification du développement des modes de transport dans Verdun. Les enjeux discutés toucheront la sécurité et la cohabitation entre les piétons, les cyclistes et les automobilistes.

Un sondage sur la circulation et le transport collectif ou actif y sera aussi disponible. Selon le maire Parenteau, encore peu de résidents de L’Île-des-Sœurs ont répondu au questionnaire.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!