TC Media- Félix O.J. Fournier La candidate de Québec solaire dans Verdun, Véronique Martineau.

La hausse du salaire minimum à 15$ l’heure sera le principal message martelé par la candidate de Québec solidaire (QS) dans Verdun, Véronique Martineau, durant sa campagne.

À l’instar des trois autres candidats de QS bientôt en élections partielles, dont le déclenchement reste à être officialisé, Mme Martineau s’affichera sur ses pancartes électorales avec le slogan «Au travail, 15$ c’est le minimum».

Selon elle, cette hausse aurait un impact important dans la circonscription en raison des nombreux bas salariés, favorisant leur pouvoir d’achat.

«Dans Verdun, le revenu médian après impôt est de moins de 25 000$. Ça veut donc dire que 50% de la population de Verdun vit avec moins», soutient la candidate.

Mme Martineau pense aussi que cette politique pourrait aider l’économie locale puisque les personnes à faible revenu coupent souvent en premier dans les dépenses courantes, notamment leur épicerie.

La candidate précise que QS propose pour les petites entreprises d’étaler la hausse ou d’adopter des avantages fiscaux afin qu’elles soient capables d’assumer un salaire minimum plus élevé.

Au cours de sa campagne, Mme Martineau souhaite aussi parler de l’accès aux logements, de la gratuité du transport en commun et de la qualité des services publics.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!