TC Media –Archives Les véhicules qui circulent au rond-point à l'entrée de L'Île-des-Sœurs se retrouvent rapidement face aux passages piétonniers, ce qui peut être dangereux lorsque des Insulaires veulent traverser selon certains.

Le débat entourant le rond-point à l’intersection du boulevard de L’Île-des-Sœurs et du Chemin du Golf refait surface alors qu’un Insulaire somme l’arrondissement de Verdun d’agir afin d’assurer la sécurité des piétons.

«Comme il y a trois voies, les automobilistes tournent en regardant les autres voitures à leur droite, mais se retrouvent trop rapidement face au passage piétonnier et aux gens qui veulent traverser», déplore Pierre-Michel Fortin.

Lors du dernier conseil municipal du 7 mars, le résident de l’île depuis quatre ans a questionné les élus sur la possibilité de reculer les traverses.

«Ce serait peut-être plus sécuritaire de le faire avant qu’il n’arrive quelque chose, à la fois pour les voitures, les piétons et les vélos», avance-t-il. Selon un bilan du poste de quartier (PDQ) 16,  8 accidents ont été répertoriés en 2016 à cette intersection située près de la bretelle de l’autoroute 15.

«On est en train de réfléchir à différents scénarios. C’est difficile de déplacer une traverse, mais on peut peut-être mieux avertir quand un piéton veut circuler à pied», soutient la conseillère, Marie-Ève Brunet.

Le rond-point qui relie le boulevard de L’Île-des-Sœurs au boulevard René-Lévesque est aussi considéré problématique puisqu’il est situé juste devant l’école primaire des Marguerite.

«Ce que les questions des citoyens soulèvent, c’est une confirmation qu’il y a en effet une modification à faire ou des éléments à apporter», ajoute Mme Brunet.

Présence policière
Pierre-Michel Fortin montre également du doigt le manque de présence policière à L’Île-des-Sœurs. «Je promène régulièrement mon chien le soir et, au coin de la rue de Gaspé, les voitures passent comme des flèches. C’est ahurissant. Les arrêts ne sont pas respectés, la vitesse non plus», témoigne celui qui demeure près de la Pointe-Sud.

Le maire Jean-François Parenteau prend la situation très au sérieux. Il rencontre d’ailleurs le commandant du Poste 16 sur une base régulière. «C’est une question qui sera soulevée dans les prochaines réunions. Il y aura assurément une bonification de la surveillance policière dans le secteur du boulevard de L’Île-des-Sœurs», affirme-t-il, sans préciser le délai pour ces changements.

Ces mesures devront se faire avant la période estivale espère M. Fortin.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!