Gracieuseté Les représentants de trois communautés religieuses de L'Île-des-Sœurs ont eu l'occasion d'échanger sur le multiculturalisme avec le ministre flamand de la Culture et d'autres dignitaires de la Belgique.

Le Collectif de l’Unité de L’Île-des-Sœurs est un modèle de vivre ensemble à l’échelle internationale. Le mouvement composé des leaders des communautés musulmanes, juives et chrétiennes, a fait connaissance avec une délégation de politiciens flamands et québécois, la semaine dernière.

«Ils sont intéressés par notre modèle de collaboration et cherchent à recréer quelque chose de semblable en Belgique, où la communication entre les différentes communautés religieuses est plus compliquée», explique Mourad Bendjennet.

Le responsable du centre islamique Al Jazira croit que les évènements qui ont marqué ce pays au cours des dernières années ne sont pas étrangers à ce manque d’unité entre les communautés culturelles.

«C’est inspirant pour eux de voir qu’on y arrive ici. On a mis de côté tout ce qui est stéréotypes et préjugés et on a choisi de travailler ensemble et de miser sur ce qui nous rassemble et non sur ce qui nous divise», fait valoir M. Bendjennet.

Exporter le concept

Le ministre de la Culture de Bruxelles, Sven Gatz, a profité de son passage à Montréal pour visiter le centre de collecte pour les réfugiés syriens qui a pignon sur le chemin du Golf. Il était notamment accompagné du Consul général de la Belgique à Montréal, Hubert Roisin.

Cette visite accentue le souhait du Collectif d’exporter son projet de vivre ensemble. «Notre but n’a jamais été d’être unique, mais de créer un effet boule de neige et d’inspirer les autres communautés. Au-delà de l’international, on aimerait qu’il y ait plus de collaboration multiculturelle ailleurs au Québec», avance M. Bendjennet.

Pour l’instant, le Collectif continue de mettre la main à la pâte pour venir en aide aux réfugiés et compte également mettre sur pied un projet pour les enfants malades.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!