TC Media - Denis Germain L'enjeu de la sécurité lié à la circulation est mis en avant par les Insulaires qui s'inquiètent de voir 300 personnes supplémentaires se rendre au club house du Golf.

De potentielles mesures restrictives pour le Golf Île-des-Sœurs et sa demande de mention «bar» ont été présentées le 22 juin, lors d’une séance de consultation publique au Centre communautaire Elgar, par le maire Jean-François Parenteau.

«Comme c’est un projet particulier, on peut ajouter plusieurs critères spécifiques à une demande, donc dire : « Oui, mais voici nos conditions »» a souligné le maire Jean-François Parenteau.

Les propositions émises par la mairie visent à réduire l’impact du développement de services de l’établissement sur la population. À 21h, l’alcool pourrait être prohibé à l’extérieur et les terrasses fermées. Les bruits seraient aussi limités à 50 décibels, ce qui correspond à une conversation forte. À partir de 23h, les consommations alcoolisées ne seraient plus autorisées.

Les Insulaires présents lors de la consultation ont rappelé que les matchs de soccer se terminent à 21h et que le Spa qui partage le terrain avec le Golf ferme ses portes à 22h. Les restrictions envisagées par l’arrondissement pourraient donc être réduites davantage.

«On peut mettre un cadre ou non, a averti le maire. Si on n’en met pas, le propriétaire du Golf peut quand même organiser des mariages et des événements corporatifs, en obtenant un permis quotidien, comme le prévoit la loi de la Régie des alcools et des jeux du Québec.»

Raison d’être
«Il faut donner la chance à l’établissement d’être exploité, même si je suis d’accord pour mettre des mesures restrictives, a soutenu une résidente au Verre sur vert. Je ne joue pas au golf, mais je suis allée dans des réceptions dans des golfs et il y avait toujours un bar.»

Un autre Insulaire a rappelé que les nouveaux projets rencontrent toujours de l’opposition. Il a toutefois a souligné le fait que le projet soit écologique et qu’il joue un rôle communautaire. L’établissement représenterait pour certaines personnes âgées la seule occasion de pratiquer le sport.

«Il ne faudrait pas que le bar et le club house deviennent l’objet principal, a insisté un résident des Maisons du Lac. Pour moi, c’est un accessoire. Les gens se sont décidés à acheter avec un golf à côté, sinon je ne pense pas qu’il y aurait eu tous ces développements.»

Une possible perte de valeur des habitations a été évoquée par ce professionnel de l’immobilier.

Circulation améliorée cet été
Des problèmes de stationnement ont été rapportés par la vingtaine d’Insulaires présents à la consultation publique qui s’est tenue au centre Elgar. Quant à la circulation, le maire a annoncé la mise en place d’une nouvelle signalisation au domaine de la Forêt. L’enjeu avait été souligné lors de la précédente rencontre qui s’était déroulée le 31 mai, à la mairie.

«Tous les soirs d’été, les aires de stationnement sont remplies, s’inquiète un résident des villas du Club marin. Du chemin du Golf jusqu’à la rue des Sittelles, la même chose sur le chemin du Club marin. Alors, comment pensez-vous accueillir 300 personnes supplémentaires?»

Dans la salle, plusieurs Insulaires ont souligné que les matins seront aussi achalandés puisque des camions viendront ravitailler l’établissement en nourriture et en boissons.

«Peu importe la décision qui sera prise à la fin, des actions vont être menées cet été pour faciliter la circulation et répondre à des enjeux de sécurité», a affirmé le maire Jean-François Parenteau.

La proposition du maire prévoit l’augmentation de panneaux d’arrêt sur le boulevard de la Forêt, depuis la rue Marguerite-Bourgeoys jusqu’au Golf. Des dos d’âne pourraient également apparaitre entre l’établissement et le stationnement public, ainsi que sur le chemin du Club marin.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!