Gracieuseté - Infrastructure Canada Près de 75 camions seront nécessaires pour transporter Poséïdon en pièces détachées dans un port en périphérie de Montréal pour ensuite traverser l'Atlantique.

Connue sous le nom de Poséidon, l’immense pièce d’équipement bleue du nouveau pont Champlain visible du côté de L’Île-des-Sœurs va progressivement disparaître de l’approche Ouest. Sa mission d’installer les pieds de la structure – nommées aussi semelles- dans le fond du fleuve a été rempli et la société belge Sarens qui l’a conçu va la rapatrier.

La structure est décrite comme l’un des éléments les plus visibles et sophistiqués des travaux.

«La conception de l’IFF a commencé au mois d’août 2015, alors que la construction de la jetée Ouest n’était pas complétée et que les conditions de courant étaient différentes, raconte par voie de communiqué le chargé de construction, Alexandre Clouthier. À peine un an plus tard, Poséidon naviguait dans le fleuve et installait la toute première semelle avec une précision au millimètre près».

La dernière semelle maritime du nouveau pont Champlain a été déposée en juillet et met fin à un an d’opérations.

Démontage
«Nous avons commencé à enlever certains éléments de la partie supérieure, tels que le système de rotation, suivront les deux tours verticales et les poutres qui les relient. Par la suite nous irons de l’avant avec toutes les pièces de la partie inférieure, soit les flotteurs, le plancher et les différentes sections qui le composent», explique le spécialiste des équipements de levage Sarens, Hugo Saua.

L’installateur flottant de fondations devrait disparaître d’ici quelques semaines. Le concepteur belge de la structure va la rapatrier en pièces détachées et en réutiliser certaines pour d’autres projets d’infrastructures.

La prochaine phase de la construction du nouveau pont Champlain se déroulera au-dessus de l’eau. Les travailleurs vont concentrer leurs efforts sur l’installation des segments, des chevêtres et ultimement des poutres-caissons.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!