TC Media - Archives Rien que pour le mois de juillet, les ventes résidentielles sur l'île de Montréal ont connu une croissance de 21% par rapport à la même période l'an passé.

Avec une hausse de 31%, L’Île-des-Sœurs est le secteur qui affiche le plus grand nombre de ventes dans la métropole pour la période de janvier à juillet. Les chiffres recueillis par Centris de la Chambre immobilière du Grand Montréal placent Ville-Marie en seconde position avec une augmentation de 27%, puis Saint-Laurent avec 22%.

La tendance est également positive à plus grande échelle. Sur l’ensemble des deux trimestres, une hausse de 11% est notée cette année par rapport à l’année passée.

Les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et du Sud-Ouest se démarquent quant à eux avec des chiffres négatifs, Faisant état d’une baisse de 4% et de 2% respectivement.

Les ventes de copropriétés ont augmenté de 24% en juillet, suivies par l’unifamiliale avec 13% et les multiplex, avec une hausse de 2%.

Prix
«Les conditions de marché pour la revente favorisent de plus en plus les vendeurs de maisons unifamiliales, ce qui explique pourquoi les hausses de prix sont plus soutenues depuis quelques mois», rapporte le président du conseil d’administration de la CIGM, Mathieu Cousineau.

Cet intérêt pour l’immobilier s’accompagne d’une hausse des prix, principalement pour les habitations unifamiliales, dont le coût médian avoisine les 323 000$. Suivent les multiplex à 489 000$ et les copropriétés, à 256 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!