TC Media - Archives La construction de la deuxième école primaire avait fait beaucoup parlé d'elle avant de finalement ouvrir en août 2015.

La troisième école que prévoit la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) regrouperait des classes du primaire et du secondaire et accueillerait 1400 élèves. La demande à faire au gouvernement du Québec pour obtenir son soutien financier a été adoptée le 10 octobre lors de sa séance ordinaire du Conseil des commissaires.

«Le besoin de places est définitivement là, souligne la conseillère en communications de la CSMB, Gina Guillemette. Il y a deux écoles primaires, il y a une croissance dans le secteur. Il n’y a pas d’école secondaire pour servir la clientèle, donc les gens doivent sortir de l’île.»

Quelque 800 élèves ont fait leur rentrée scolaire à l’école Île-des-Sœurs cette année et ils sont environ 520 à celle des Marguerite. La CSMB explique que les établissements ne sont pas encore à pleine capacité et qu’une petite marge existe encore. Par contre, les prévisions du ministère de l’Éducation montrent une augmentation de 17% au primaire d’ici 2021-2022 et de 46% au secondaire d’ici 2026-2027.

«La nouvelle école [en devenir] aura 18 locaux et un gymnase double pour accueillir au total 400 élèves du primaire et 1000 du secondaire. Le projet est présentement estimé à 72 M$», rapporte la conseillère.

Prochaines étapes
Le gouvernement du Québec va examiner le dossier et devrait donner sa réponse dans les prochaines semaines.

«Le gouvernement évalue toutes les demandes de toutes les commissions scolaires. Il a une enveloppe dédiée, donc l’argent va aux projets les plus urgents. C’est sûr qu’on espère en avoir une partie», précise Mme Guillemette.

Si la demande est refusée, la CSMB ne peut pas aller de l’avant et attendra l’année prochaine pour refaire une demande.

Si c’est approuvé, le processus sera rapidement lancé avec un appel d’offres et la nomination d’un Comité de professionnels qui analysera les soumissions, les plans et les devis. Les ingénieurs et architectes qui mèneront à bien le projet seront ainsi choisis, les permis demandés, puis la construction pourra débuter.

Terrain

Il y a quelques mois, la CSMB a déposé une demande d’analyse préliminaire à Verdun pour des terrains de 16 000 mètres carrés, mais aucune demande formelle n’a encore été faite pour un projet d’école, selon l’arrondissement.

Plusieurs terrains publics, semi-publics ou privés ont été identifiés et feront l’objet de discussions. Le choix devra tenir compte du fait que la Ville de Montréal ne se départit plus de terrains publics qu’à leur valeur marchande et que celle-ci ne peut être remboursée en temps d’utilisation des plateaux sportifs, comme c’était le cas auparavant.

Comme des transactions immobilières pourraient être attachées au projet, l’arrondissement ne souhaite pour le moment pas divulguer les emplacements envisagés afin d’éviter la spéculation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!