Gracieuseté L'oeuvre sculpturale de l'artiste Mark Jenkins, présentée au Quai 5160, représente un sans-abri couché de dos.

Les Insulaires sont invités à découvrir la nouvelle exposition multidisciplinaire du Quai 5160, qui pose la question «L’art doit-il séduire?». Dans le cadre de la tournée du Conseil des arts de Montréal, l’organisme québécois Art souterrain présente les coups de cœur de cette année.

Plusieurs œuvres d’artistes renommés seront exposées à la maison de la culture de Verdun, comme Bonnie Baxter, Mathieu Doyon et Simon Rivest, ou encore Fred Laforge et Olu Sorensen. À travers leur travail, ils témoignent de l’évolution du monde de l’art et de leurs intérêts, dans une société décrite comme étant de plus en plus axée sur la séduction et l’attraction.

Différentes questions se posent alors. Cette tendance sociale s’insinue-t-elle dans l’esprit des artistes, qui chercheraient alors à répondre aux attentes du public ou du monde des arts? Tentent-ils de trouver le réconfort par une signature séductrice et une expression magnétique?

L’exposition est disponible jusqu’au 9 décembre au Quai 5160 (5160, boulevard LaSalle). Une visite guidée avec la médiatrice culturelle est prévue le mercredi 22 novembre à 18 h 30.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!