TC Media - Denis Germain L’École primaire Île-des-Sœurs accueille un nouveau directeur depuis le lundi 6 novembre, Éric Rivard.

À 44 ans, Éric Rivard est le nouveau directeur de l’école primaire Île-des-Sœurs. L’enseignant de formation compte tout faire pour que ses élèves aient le goût d’apprendre, de lire et partent fins prêts vers le secondaire.

Quels seront vos chevaux de bataille ?
Je souhaite que les enfants prennent goût à apprendre. Ça passe par une bonne stratégie d’enseignement de la lecture, car si on aime lire, Ça facilite l’apprentissage et on devient plus curieux. Ça ouvre des horizons.
Je tiens beaucoup à développer une véritable collaboration école-famille. Il faut communiquer avec les parents, mettre en place un climat de confiance avec l’enseignant et la direction. L’une des caractéristiques de cette école est que l’on peut compter sur une armée de bénévoles. Je compte valoriser cela et encourager les troupes à continuer ainsi.

Quel a été votre parcours ?
J’ai obtenu un baccalauréat en enseignement d’histoire et d’éthique au secondaire à l’Université de Montréal puis une maîtrise en éducation. J’ai enseigné quelque temps à Laval puis j’ai été directeur adjoint à l’école secondaire Saint-Maxime.

Je suis ensuite passé à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys comme directeur adjoint au sein de l’école Dorval-Jean XVIII puis au centre de formation professionnelle Léonard-de-Vinci, à Saint-Laurent. J’ai finalement fait le saut au primaire en tant que directeur à l’école Saint-Germain d’Outremont pendant six ans.

Comment cette expérience va-t-elle vous servir ?
Ayant beaucoup côtoyé le milieu du secondaire, je connais l’importance d’une base solide au primaire. Plus l’élève reçoit des services en bas âge et plus on lui donne de bonnes stratégies pour surmonter les défis, plus le passage au secondaire est facile.

Je me rends aussi compte à quel point j’aime les élèves du primaire. On les voit grandir et évoluer, ils passent de la petite enfance à la préadolescence. C’est sûr qu’il y a un pincement au cœur quand ils quittent, mais on est fier de leur accomplissement.

Comment s’est déroulée votre arrivée, le 6 novembre?
Tout le personnel a été très chaleureux. J’ai commencé par faire une tournée des classes au cours de laquelle j’ai insisté sur ma tolérance zéro avec la violence et l’intimidation. Les intervenants de l’école, le service de garde et les membres de la direction seront à l’écoute. Je leur ai aussi dit que je comptais en faire la plus belle école du monde !

Quels seront les défis et projets à venir ?
Il y a beaucoup d’élèves, mais je peux compter sur deux directrices adjointes très compétentes pour me seconder, ainsi que sur les membres du personnel. Nous allons beaucoup travailler en équipe.

Nous avons un beau projet qui nous permettra de travailler les stratégies d’écritures en 4e et 6e année avec les nouvelles technologies grâce à des donateurs généreux de la Fondation des écoles primaires Île-des-Sœurs (EPIDS).
Par ailleurs, une partie de la cour sera refaite à partir de l’été 2018.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!