Graciseuseté L’équipe de l’APRIDS travaillera sur plusieurs enjeux, dont la création du nouveau comité des commerçants en janvier.

L’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (APRIDS) fête ses 30 ans. Si son mandat n’a pas changé, elle tend à représenter davantage les intérêts des Insulaires avec la création d’un nouveau comité de commerçants.

L’APRIDS a été créé le 6 novembre 1987 dont la vocation était de représenter uniquement les intérêts des résidents-propriétaires de l’île. Quelque 17 ans plus tard, la mission a été élargie pour inclure l’ensemble des résidents de l’Île, locataires inclus.

Pour l’ancien président, Mario Langlois, l’APRIDS d’aujourd’hui démontre une plus grande rigueur et volonté d’inclusion. «Davantage de comités ont été créés avec plusieurs spécialistes à la retraite ou non, ce qui permet d’avoir une meilleure représentativité des Insulaires», dit-il.

Le nouveau comité de commerçants verra le jour en janvier. «Dans le passé, il existait un regroupement qui s’est effrité. L’idée a donc séduit les intéressés qui souhaitent le retour de ce forum», précise le président par intérim, Philippe Tremblay.

Ce sont les commerçants eux-mêmes qui choisiront leurs chevaux de bataille et décideront des enjeux communs comme la mobilité, l’accès aux transports en commun et la possibilité de subventions comme c’est le cas sur le rue Wellington, sur la terre ferme.

Les grands enjeux
La pétition lancée cet été contre la fermeture du boulevard René-Lévesque et pour des mesures d’atténuation plus efficaces face aux travaux du pont Champlain a recueilli plus de 1000 signatures auprès des membres de l’APRIDS.

«Les résidents continuent de se manifester et nous avons eu de bonnes nouvelles de la part de Signature Saint-Laurent concernant l’accès au boulevard René-Lévesque», fait savoir M. Tremblay. Toutefois, cela ne sera confirmé que le 28 novembre lors du Comité de bon voisinage.

Les grands enjeux de l’association pour l’an prochain seront la mobilité, les infrastructures, la sécurité et le développement durable. «Nous voulons promouvoir l’idée de l’électrification du transport pour nous rendre de la gare du REM à l’Île. Nous travaillerons aussi sur le dossier du nouveau centre sportif et de la troisième école, ainsi que sur l’éclairage», conclut-il.

M. Tremblay restera en poste jusqu’à ce qu’un nouveau candidat se manifeste.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!