Certains propriétaires de chiens évitent le parc canin de L’Île-des-Sœurs à cause de la réfection qu’ils considèrent incomplète. L’arrondissement assure toutefois que le plus gros des travaux est termié et que seuls quelques ajustements sont encore à venir. Le coût total des aménagements s’élève à 63 000$.

«Je ne viens pas souvent parce que c’est sale, souligne Anda Panciuk, la nouvelle propriétaire d’un cocker anglais nommé Ruby. J’aurais aimé que ce soit du gazon, comme à Bromont. Là, je dois laver les pattes de mon chien en rentrant à la maison.»

Pourtant, la nouvelle surface a été spécialement conçue pour les parcs canins avec un granulat dit sécuritaire pour les animaux. Son sable et ses petites pierres naturellement arrondies facilitent le drainage.

«Avec le temps, la surface va changer. Le sable tendra à se déposer dans le fond. Nos services ont suivi les meilleures pratiques. Ils vont maintenant observer attentivement l’évolution de cet aménagement et si c’est requis, on s’ajustera», soutient le conseiller d’arrondissement, Pierre L’Heureux.

Sous le granulat, un drain français a été installé pour évacuer l’eau qui avait l’habitude de s’accumuler à la surface du terre-plein.

Clôture
L’enceinte comportait des trous et un portail cassé était entreposé sur le terrain. Lors de la réfection, la clôture de l’espace pour les plus grands chiens a été remplacée par une nouvelle de plus hautes dimensions.

«Avec le règlement sur les pitbulls et les chiens dangereux, on s’était dit qu’il fallait peut-être monter la clôture à 1,5 m pour s’assurer que les chiens ne puissent pas s’échapper», explique M. L’Heureux.

Mobilier
Les deux tables à pique-nique sont cassées.

«Le parc à chiens n’est pas sécuritaire, insiste Mme Panciuk. L’assise de la table de pique-nique, ça me choque. Ça peut tellement blesser un chien qui essayerait de sauter par-dessus.»

Du côté de l’arrondissement, on affirme ne pas être au courant de la situation qui pourrait toutefois être rapidement rectifiée si une visite sur le terrain permet l’identification des problèmes.

Les tables, mais aussi les bancs, devraient être changés cet automne ou au printemps et des têtes de lampadaire devraient être installées prochainement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!