(Photo: TC Media – Delphine Bergeron) Le directeur principal des projets Champlain et corridor du nouveau pont Champlain, François Demers, présente le système de treillis modulaires, qui servira à aider le vieux pont à tenir en attendant sa destruction. Ce système sera installé au besoin.

Le retour du beau temps rime souvent avec le retour des chantiers routiers. Cette année ne fera pas exception avec l’entretien des ponts Champlain et Jacques-Cartier, qui entraînera des fermetures complètes de nuit entre mai et novembre.

La société responsable des Ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI) assure que les entraves à la circulation seront limitées et coordonnées aux autres travaux d’envergures à Montréal et sur la Rive-Sud.

Le pont Champlain continue d’être renforcé et sous haute surveillance. Avec un système de capteurs qui examine le moindre mouvement dans la structure, le dirigeant de PJCCI, Glen P. Carlin, affirme qu’«on le pousse jusqu’aux limites de son utilisation».

 

«Nous n’allons jamais mettre en danger les usagers du pont Champlain.»
— Glen P. Carlin, ingénieur et premier dirigeant de PJCCI.

Il est confiant qu’il n’y aura pas d’incident et que la société est en mesure d’intervenir rapidement si quelque chose arrive.

La démolition de la structure dépend d’études sur l’impact environnemental. Ces analyses comprendront des consultations publiques, incluant celle avec les Premières Nations, et prendront entre 18 et 24 mois.

La biodiversité sous-marine, les oiseaux migrateurs et la pollution sonore sont au cœur des préoccupations.

Autres travaux

L’autoroute Bonaventure sera en chantier avec son projet environnemental. Construite à proximité d’un ancien site d’enfouissement, un système de traitement des eaux souterraines est installé pour freiner le déversement d’eau contaminé vers le fleuve.

Des travaux entre les ponts Clément et Victoria causeront par ailleurs des fermetures complètes de fin de semaine sur cette portion de l’A-10.

D’importants travaux de réfection auront aussi lieu sur le pont Jacques-Cartier au cours de la prochaine décennie afin de prolonger sa durée de vie de 50 ans.

PJCCI annoncé la semaine dernière le lancement d’un chantier majeur sur la structure qui lie l’île de Montréal à la Rive-Sud afin de la renforcer. Des membrures d’acier seront remplacées et des plaques de renfort sont installés à divers endroits. Des travaux de peinture sont également prévus, de même que le remplacement de près de 500 sections de garde-corps et la réfection des approches de deux viaducs à Longueuil.

Pas moins de 96M$ seront investis dans ce chantier de renforcement du pont Jacques-Cartier en 2018.

Le pont Honoré-Mercier sera aussi touché par les travaux, mais sans que cela n’entrave la circulation, puisqu’ils se déroulement principalement au sol. C’est la continuité du programme de réparation de cinq piliers.

Des travaux de sablage et de peinture y sont aussi prévus.

Au total, PJCCI a débloqué un budget de 211 M$ pour l’entretien de ses structures au cours de la prochaine année.

 

Pour plus d’infos
jacquescartierchamplain.ca

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!