Le projet citoyen d’agriculture urbaine Demain L’Île-des-Sœurs s’étend pour une deuxième année consécutive. En plus des espaces de la Pointe-Nord, il occupe à présent la place de l’Unité. Une dizaine d’Insulaires ont participé samedi à une activité de plantation en face du Centre communautaire Elgar.

Des plantes indigènes et comestibles du Canada ont été semées dans une dizaine d’immenses pots à fleurs au centre de la place publique. Surnommées les trois sœurs, les haricots, maïs et courges établissent ensemble un environnement favorable à leur survie, a expliqué la bénévole Louise Poulin. Ce trio gagnant d’agriculture a été enseigné aux colons par les Premières Nations lors de la découverte de l’Amérique.

La Maison de l’environnement de Verdun a fourni le matériel et trois employés de la Patrouille verte sont venus encadrer les participants. Khalil Ben Djennet et sa sœur Phedra, sont venus accompagner leur père Mourad. «On jardine chaque été à la ferme familiale», a dit Khalil.

Par la suite, l’entretien devra être fait par les résidents.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!