(Photo: IDS/Verdun Hebdo – Delphine Bergeron) Les pneus d'André Zarmati ont été volés en même temps que deux autres assortiments de pneus d'un voisin. Le garage est accessible avec une clé électronique, qui enregistre les aller et venues des locataires.

Des problèmes de sécurité et d’entretien sont toujours décriés par les locataires des logements de Structures métropolitaines (SMI), à L’Île-des-Soeurs. De nombreux vols ont été répertoriés alors que les portes d’entrée ne sont pas verrouillées.

Isabelle Hébert en a eu assez des vols répétés dans la salle de lavage dans son immeuble de la rue Corot, dont le dernier date du 20 juin.

«Mon conjoint et moi avons perdu tous nos vêtements, nos draps dispendieux et les vêtements de notre bébé», écrivait-elle dans une lettre adressée à SMI. Locataire depuis trois ans, elle a dénoncé l’incident à la police et a communiqué avec ses voisins afin d’inventorier de mauvaises expériences similaires.

Une douzaine d’autres locataires dans l’ensemble du complexe SMI ont aussi été victimes de vols divers ou ont signalé des problèmes de sécurité.

Par exemple, la serrure de l’entrée principale du 200 Elgar est brisée depuis mars. IDS/Verdun Hebdo a pu constater l’absence de système de verrouillage, le 14 juillet.

La mobilisation de Mme Hébert semble avoir porté fruit. Une caméra a été installée dans la buanderie commune du 201 Corot, deux semaines après de début de ses démarches. Satisfaite, elle a quand même rencontré SMI par la suite, qui lui a assuré que d’autres caméras seraient installées ailleurs dans le bâtiment pour assurer la sécurité des locataires.

Garage intérieur

Un locataire du 519 de Gaspé, Andre Zarmati, s’est fait voler à deux reprises des pneus qu’il entreposait dans son espace de stationnement. «Il y a deux étages de stationnement, les vols ne se produisent pas au premier niveau, l’aire ouverte attire l’attention», estime M. Zarmati. Il aimerait bien que des caméras soient aussi installées pour éviter les méfaits.

Structures métropolitaines est géré par la compagnie albertaine Boardwalk Rental Communities (BRC), établie à Calgary. Le directeur du développement communautaire, David McIlveen, explique que la compagnie se référait à des experts en surveillance pour évaluer le meilleur endroit où mettre des caméras.

«Nous en installons où elles peuvent être utiles», affirme-t-il, soutenant qu’il n’était pas familier avec le garage en question. Il incite aussi les victimes de vols à porter plainte à la police.

M. Zarmati convient qu’il aurait été plus judicieux de sa part de laisser ses pneus chez son garagiste. Il n’est cependant pas le seul à s’être fait voler dans les différents garages intérieurs de SMI. Un iPad laissé dans une voiture, des accessoires de vélo, une boîte de déménagement et même une camionnette font partie des objets qui ont été dérobés.

Ce n’est pas la première fois que les locataires se plaignent de problèmes dans les édifices de SMI. En 2015, IDS/Verdun Hebdo parlait de sécurité absente, d’insonorisation déficiente, de service inefficace en plus des infestations de rats, de souris de coquerelles et bien d’autres.

SMI, qui a des bureaux à l’île, a refusé de nous recevoir.

IDS/Verdun Hebdo attend toujours le retour d’appel de Calgary.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!