(Photo: Capture d'écran – Google map) Le voleur de courrier Kevin Pineault a déjà plaidé coupable à de nombreux chefs de vol de poste, de vol de carte de crédit, de bris de condition et de bris de probation.

Détenu en attendant la suite des procédures, Kevin Pineault a été arrêté à L’Île-des-Soeurs dans la nuit de jeudi à vendredi, la semaine passée. L’homme de 26 ans originaire d’Ormstown, en Montérégie, est comparu au palais de justice de Valleyfield et fait face à plusieurs chefs d’accusation dont méfaits, vols ainsi que possession d’outils de cambriolage.

Une opération du Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) a mené à l’arrestation de Pineault, qui aurait commis une série de vols de courrier et de méfaits sur des boîtes postales. Avec la collaboration de Postes Canada, la SQ a saisi du courrier datant de quelques semaines, une automobile ainsi que plus de 1 300$.

Les infractions auraient été commises depuis février, en Montérégie, à Montréal et sur la Rive-Nord.

Expertise

Depuis 2015, Kevin Pineault collectionne les chefs d’accusations en semblable matière.

Il était d’ailleurs encore sous probation pour d’autres vols, un de courrier et un autre de moins de 5 000$, pour lesquels il avait plaidé coupable en octobre 2016. Il avait alors écopé d’une peine de 90 jours de prison, d’une probation de trois ans ainsi que de 75 heures de travaux communautaires à faire dans un délai de 18 mois.

En plus des méfaits et des fraudes identitaires, M. Pineault avait plaidé coupable à deux chefs de possession de drogue depuis 2015.

Son dossier criminel ne contient aucun crime violent, mais un vol d’identité et une fabrication de faux.
Il sera de retour au palais de justice de Valleyfield le 7 septembre prochain.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!