Serge Boisvert Les candidats pressentis pour Projet Montréal dans l’arrondissement de Verdun ont participé à une activité de financement, samedi, en vue de la prochaine campagne électorale. De gauche à droite, Françoise Gloutnay, Charles Côté, Luc Gagnon, Jack Kugelmass et Marie-Andrée Mauger.

L’association verdunoise du parti municipal Projet Montréal s’est rassemblée, samedi, pour une première journée de collecte de fonds en vue de la campagne électorale à venir.

Au cours de la journée, près de 150 personnes se sont rendues au domicile du coordonnateur de l’association, Luc Gagnon, pour appuyer le parti et ses candidats pressentis dans l’arrondissement. «L’idée c’est d’amorcer notre financement. Étant donné que nous sommes à un an de l’élection, on veut être prêt pour la campagne. En amassant l’argent d’avance, nous allons pouvoir nous concentrer sur le porte-à-porte et prendre plus de temps pour aller à la rencontre des citoyens», a expliqué M. Gagnon en entrevue avec votre journal.

Les participants devaient payer 10$ pour leur repas. Les dons étaient acceptés et un reçu était remis pour chaque somme versée par un donateur. Une vente d’œuvres d’art d’artistes locaux était aussi organisée. «On en profite pour faire la promotion des artistes de L’Île-des-Sœurs et de Verdun en même temps. Lorsqu’une œuvre est vendue, on sépare les profits également avec le créateur», explique le coordonnateur.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, devait prendre part à l’activité. Il a finalement profité de la soirée pour faire un sprint de porte-à-porte dans le district de Rivière-des-Prairies, où avait lieu une élection partielle le lendemain. Projet Montréal a finalement terminé troisième, avec 28,56% des voix, soit 6% derrière Union Montréal, le parti au pouvoir. La victoire est revenue à Cindy Leclerc de Vision Montréal, avec seulement 99 votes de majorité.

Une autre activité de financement pour Projet Montréal Verdun est prévue vers la fin du mois de mai. Richard Bergeron fera aussi une tournée des arrondissements afin de présenter ses idées pour «remettre Montréal sur les rails». Il sera à Verdun au mois de décembre. Rien n’est confirmé, mais l’évènement aura probablement lieu au centre Marcel-Giroux à Verdun.

Des projets importants

Si Projet Montréal souhaite «remettre Montréal sur les rails», comme en témoigne l’intitulé d’une conférence donnée par Richard Bergeron en octobre dernier, la cellule locale a plusieurs projets à proposer pour l’arrondissement de Verdun.

Selon Luc Gagnon, les années à venir seront déterminantes pour la qualité de vie dans le secteur. «À Verdun, on veut se réapproprier les berges. On a de très beaux rivages et on voudrait faire quelque chose de symbolique, un aménagement efficace pour avoir un meilleur accès à l’eau», dit-il.

La venue de grands travaux sur les routes environnantes inquiète aussi l’association locale. La circulation automobile deviendra un problème important dans les années à venir. «Il y a plusieurs dossiers qui vont affecter la population de l’ensemble de l’arrondissement de Verdun durant le prochain mandat, comme les travaux de construction sur le pont Champlain et l’échangeur Turcot. Ce sont les deux plus gros projets au Québec et ils vont se dérouler en même temps, souligne M. Gagnon. La mobilité sera donc un enjeu majeur pour les habitants de L’Île-des-Sœurs et de Verdun. Il va falloir réduire les problèmes causés par les travaux en améliorant le service de transport en commun dans le secteur», conclut-il.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!