Dans une lettre adressée au président du CDDIDS, Me Mario Langlois, le maire Claude Trudel exprime clairement la position de l’arrondissement. Il ferme ainsi la porte au comité sur une éventuelle caractérisation du lot Archambault.

«Ainsi que je l’ai clairement indiqué lors de l’assemblée régulière du conseil d’arrondissement, le 3 juillet dernier, s’il devait y avoir de nouvelles études de caractérisation du terrain du parc Archambault, celles-ci seraient réalisées par l’arrondissement de Verdun dans le cadre d’un nouveau projet, que ce soit celui d’une future école, d’un parc pour adolescents, d’un centre sportif ou d’un centre d’interprétation de la flore et de la faune, pour ne citer que ces exemples», peut-on lire dans la missive transmise par courriel à Me Langlois.

Dans sa réponse, le maire de Verdun ajoute que, compte tenu des disponibilités budgétaires actuelles et des montants disponibles au plan triennal d’immobilisations, un projet d’importance apparaît difficilement réalisable dans l’immédiat au parc Archambault.

Il précise que tout projet le moindrement important et coûteux devra être étalé sur quelques années, à moins que de nouveaux programmes de financement fédéraux, provinciaux ou municipaux ne soient mis à leur disposition.

Il invite par ailleurs le CDDIDS à se joindre au conseil d’arrondissement et à la CSMB «pour doter nos familles d’une seconde école primaire dans les meilleurs délais.» Il ajoute que tous les efforts du conseil et ceux de la commission scolaire vont dans cette direction.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!