Martin A. Chamberland Des membres de la chorale Chantefleurs ont participé à la fête.

Au Centre communautaire Elgar de L’Île-des-Soeurs, un piano à queue noir trône à gauche de la scène principale. À côté, quelques jeunes vêtus de chemises blanches et de jaquettes bleues se réunissent. Sur la scène, le maestro prépare ses partitions. Alors que les derniers spectateurs se faufilent entre les rangées, les voix des jeunes enfants s’élèvent soudain à l’unisson. Mesdames et messieurs, vous écoutez le chœur d’enfants JazzKids.

Le jeudi 15 décembre, au soir, avait lieu une fête hors de l’ordinaire. Plus de 150 parents, adolescents et enfants se sont réunis dans la grande salle du 260, rue Elgar pour danser et chanter au son des meilleurs succès du temps des Fêtes. Au programme: croustilles, chocolat chaud et l’arrivée d’un invité spécial, le père Noël lui-même!

«Nous avions déjà organisé des événements pour la fête des Mères et pour l’Halloween, mais jamais pour Noël, dit Najoua Ouamalich, une des responsables du projet, tout en servant des biscuits et du jus de pomme aux enfants. Or, c’est le moment idéal pour réunir la famille!»

La chorale Chantefleurs, composée de personnes plus âgées, était aussi du spectacle, de même que les danseurs du groupa Ana Paula.

L’art d’élever des enfants

Najoua Ouamalich est accompagnée de sa sœur Nacira. Elles font toutes les deux parties du Art of Raising Children (ARC), un organisme multidisciplinaire à but non lucratif qui n’est pas affilié à aucun groupe religieux ou politique. La directrice, Ugochi Oparah, précise que l’organisme ARC vise à renforcer les relations familiales à travers l’éducation, des groupes de support et des événements comme celui-ci.

«Il est important de rappeler que L’Île-des-Soeurs est un quartier communautaire, où la famille se réunit pour célébrer en amour», précise Nacira Ouamalich.

Un père, accompagné de ses trois enfants, tient à remercier l’organisme. Il ne s’attendait pas à un événement de cette ampleur. «J’ai hésité à venir, car je déteste généralement les activités communautaires quétaines, admet le papa, qui a préféré garder l’anonymat. Il y a du chocolat chaud, des biscuits, de la belle musique et mes enfants rencontrent des jeunes de leur âge.»

Partenaires de l’événement

Pour mener à bien la soirée, le groupe ARC a reçu l’aide de plusieurs commanditaires, notamment les magasins Loblaw’s et la succursale TD Canada Trust de L’Île-des-Soeurs. La directrice générale de cette dernière, Assunta Tutino, s’est permis une petite visite pour montrer son appui. «Cela fait un an que l’on collabore avec le regroupement ARC, qui fait des choses formidables pour les enfants, pense-t-elle. Ça fait très plaisir de voir notre communauté si heureuse.» Le Art of Raising Children propose une série d’ateliers et de services, afin d’outiller les parents pour les aider à construire un environnement familial sain et propice au développement des enfants. Pour plus de renseignements sur l’organisation: http://www.raisingchildren.ca ou communiquez avec l’équipe à team@raisingchildren.ca.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!