Photo: Archives L'abattage d'arbres est toujours une action qui soulève le questionnement des citoyens, à Verdun.

Des citoyens sont intervenus au micro, lors de la dernière séance du conseil, pour manifester leur inquiétude devant la façon dont l’arrondissement gérait la «politique de l’arbre». Selon eux, les responsables ne prendraient pas toutes les précautions requises pour éviter d’abattre inutilement des arbres sains.

Trois personnes ont abordé ce sujet. Le dernier citoyen à prendre la parole a fait état de sa vaste expérience en sylviculture et il a soutenu que l’arrondissement avait coupé des arbres qui auraient pu être conservés. Comme les deux intervenants précédents, il a demandé que l’arrondissement fasse preuve de plus d’une plus grande vigilance dans la protection des arbres.

Contrairement à son habitude, le maire Trudel ne s’est pas offusqué de ces remarques qui remettaient indirectement en question le travail effectué par des employés de l’arrondissement. Il a quand même tenu à affirmer qu’il n’avait aucune raison de douter de leur compétence et s’est engagé à en discuter avec les responsables. Tout comme le conseiller Alain Tassé, il a réitéré l’engagement de l’arrondissement à conserver les arbres, dans la mesure où ils sont sains et ne menacent pas la sécurité des citoyens.

Joint jeudi dernier, le directeur de l’arrondissement, Pierre Boutin, a aussi commenté ce dossier. Après en avoir discuté avec le responsable, Yvon Pagé, il a soutenu que, selon lui, aucun arbre n’avait été abattu sans raison. Il estime que les citoyens qui ont formulé ces plaintes n’étaient pas bien informés sur les risques que présentaient les arbres abattus.

Il a toutefois reconnu que l’arrondissement devrait procéder à un inventaire plus complet et plus détaillé des arbres du territoire verdunois et qu’il y aurait lieu d’établir un plan d’entretien plus serré de ceux-ci. Il affirme cependant que c’est une décision qui pourrait avoir un impact budgétaire important et qu’il faudra bien en évaluer tous les aspects.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!