Photo: Serge Boisvert Des policiers ont joué au basketball avec des patients de l'Institut Douglas.

La tenue d’un match amical de basketball entre policiers et patients du Douglas à l’occasion de la Semaine de la santé mentale, a constitué une agréable prise de contact réduisant d’autant la méfiance des personnes vivant un problème de santé mentale à l’égard des agents de la paix.

Profitant des installations sportives du Centre Roberts à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, patients et policiers ont couru sans relâche pour tenter de placer le ballon dans le panier, les joueurs plus grands ayant un avantage évident sur les plus petits. Qu’importe, les-uns et les autres ont trouvé leur compte, le plaisir était au rendez-vous et l’esprit d’équipe aussi. D’ailleurs la directrice générale de l’Institut Douglas Lynne McVey a déclaré sans hésiter, « je suis très heureuse que le Douglas et les services policiers de Verdun unissent leurs efforts pour contrer la stigmatisation des gens aux prises avec des troubles de santé mentale».

Ce match amical est annonciateur du succès du prochain Rendez-vous policier qui doit avoir lieu en septembre. Ces rencontres ont vu le jour à l’initiative d’une enseignante de l’Institut Douglas, Elizabeth Huk, et du sergent-détective Benoît Roberge du Service de police de la ville de Montréal (SPVM). Lancé en 2011, il a connu un franc succès. L’événement a permis aux patients de participer à plusieurs activités d’échanges, incluant la démonstration du matériel policier de la cavalerie, des escouades vélo, de l’escouade canine et des auto-patrouilles. Paul Beaupré, présent à titre de maire suppléant de l’arrondissement de Verdun en remplacement du titulaire Claude Trudel, qui est également responsable de la sécurité publique à la Ville, voit dans un tel événement, un bon moyen de démystifier le rôle du policier tout en confrontant nos préjugés à l’égard de la maladie mentale et de ceux ou celles qui en souffrent

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!