Photo: courtoisie. André Besner, candidat de la CAQ.

Dans une entrevue qu’il accordait à notre journal, le jeudi 9 août, le candidat de la Coalition avenir Québec a commenté certains dossiers locaux. André Besner dit partager les préoccupations des citoyens de Verdun dans les dossiers qu’on lui a soumis, mais il n’a cependant pas voulu s’engager dans des promesses financières.

Nouvelle école primaire

Ainsi, dans le dossier de l’école primaire à L’Île-des-Sœurs, André Besner mise surtout sur un rapprochement entre les différents groupes engagés dans ce dossier. Il estime qu’il faut se montrer innovateur lorsque des citoyens sont divisés sur un enjeu important et que son principal objectif, s’il est élu député, sera de trouver des solutions qui permettront de rallier les points de vue divergents. Il considère toutefois qu’il faut éviter de retarder la réalisation du projet et qu’il respectera les choix des décideurs locaux.

Pont IDS/terre ferme

Le candidat de la CAQ dans Verdun reconnaît que la construction d’un pont de service entre l’île et la terre ferme est un enjeu important. Il considère toutefois que le projet de reconstruction du pont Champlain ouvre des perspectives différentes à cet égard.

Il a rappelé que le gouvernement fédéral s’était montré ouvert à un transfert des responsabilités en ce qui concerne cette importante infrastructure. Il ajoute également que l’on est encore au stade des esquisses et des analyses et que c’est le bon moment pour discuter de tous les éléments qui pourraient apporter des solutions à des défis locaux. Il estime donc que la reconstruction du pont de L’Île-des-Sœurs ouvre la porte à des avenues intéressantes, à cet égard. Dans ce contexte, il n’est pas d’accord pour l’octroi de sommes considérables à un pont de service dont les avantages pourraient être incorporés au réaménagement du nouveau pont. Il cite, à cet égard, des voies réservées pour le transport collectif, de nouvelles pistes cyclables et pédestres et des sorties et bretelles bien adaptées aux besoins exprimés par les citoyens qui réclament un pont de service.

André Besner considère d’ailleurs que la CAQ est le meilleur parti au Québec pour s’entendre avec le gouvernement fédéral dans la plupart des dossiers qui touchent les ententes fédérales-provinciales. C’est d’ailleurs un thème qu’il aborde dans le troisième volet de son entretien.

Relations Québec-Ottawa

M. Besner soutient que les solutions à plusieurs enjeux locaux passent très souvent par de meilleures relations Québec-Ottawa. Il estime que la Coalition avenir Québec est le parti qui a les meilleures chances de tirer profit des programmes fédéraux-provinciaux. Il soutient que le gouvernement libéral n’a pas entretenu de bonnes relations avec son vis-à-vis fédéral et que le Parti québécois (PQ) n’a qu’un seul objectif: la tenue d’un référendum. Il affirme donc que les nombreux électeurs fédéralistes de Verdun ont maintenant un deuxième choix: la CAQ. Il soutient que l’élection du 4 septembre offrira aux Verdunois l’occasion de choisir un candidat fédéraliste qui n’aura pas les mains liées par son appartenance à l’équipe de Jean Charest.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!