(Photo gracieuseté) François Gaudreau, directeur du IGA Ménard Île-des-Sœurs, et le président de l'entreprise Électrobac, Philip Bénard.
Électrobac, une jeune entreprise qui récupère les petits déchets électroniques au moyen d’un réseau de bacs intelligents, s’implante au IGA Marché Louise Ménard Île-des-Sœurs.

Les clients et les employés de l’épicerie, ainsi que les résidents de l’île peuvent maintenant disposer gratuitement de leurs appareils électroniques désuets et non fonctionnels dans le bac situé à l’entrée principale du magasin.

Les bacs innovateurs et sécurisés d’Électrobac permettent de récupérer une grande variété de petits et moyens déchets électroniques tels que les téléphones portables, appareils photo, lecteurs MP3, chargeurs, câbles et cartouches d’encre.

En tant que point de dépôt officiel de l’ARPE-Québec, les déchets récupérés sont ensuite acheminés vers un centre de traitement canadien certifié qui remet en état les appareils électroniques encore fonctionnels et recycle les autres, après avoir définitivement effacé leur contenu de toutes données personnelles.

De plus, afin d’optimiser ses procédés de collecte et réduire les déplacements inutiles, Électrobac a développé et implanté une technologie innovante qui permet de l’informer à distance lorsqu’un bac est plein.

Développement durable

Bruno Ménard, vice-président des Marchés Louise Ménard, qui compte cinq succursales dont celle de l’Île-des-Sœurs, s’est dit fier de contribuer à la mission d’Électrobac: détourner un nombre maximum d’objets électroniques des sites d’enfouissements.

«Nous avons à cœur le développement durable et le bien-être de notre communauté. Ce service pratique offert à notre clientèle nous permet d’encourager un geste responsable et écologique», a-t-il fait savoir. En plus de l’Île-des-Sœurs, les Marchés Louise Ménard ont implanté des bacs Électrobac à ses succursales du Complexe Desjardins à Montréal et Sir-Wilfrid-Laurier à Saint-Lambert.

«Les citoyens ont besoin de points de collecte accessibles pour faciliter et encourager une disposition responsable de leurs vieux électroniques, a commenté le président et fondateur d’Électrobac, Philip Benard. La succursale IGA Louise Ménard Île-des-Soeurs, qui est déjà un lieu fréquenté de manière hebdomadaire, représente donc un point de chute bien pratique pour les résidents.»

Électrobac compte déjà plus de 80 bacs implantés dans les tours à bureaux, campus universitaires, centres d’achats et épiceries de la grande région de Montréal. Cette nouvelle implantation renforce davantage la présence d’Électrobac sur l’Île-des-Sœurs, qui compte déjà un bac au Campus Bell.

Selon une étude récente de l’ONU, seulement 11% des déchets électroniques sont recyclés ou remis en état au Canada. Toutefois, ces appareils électroniques contiennent plusieurs substances nocives pour l’environnement comme le plomb et le mercure.

On peut obtenir plus d’information sur l’entreprise au www.electrobac.com.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!