Invités spéciaux du dernier Midi-Motivation de l’année 2013, deux représentants du Cégep André-Laurendeau sont venus vanter les mérites de leurs étudiants et leurs formations. Mais aussi montrer les atouts pour les entreprises de l’Île-des-Sœurs et de Verdun de les accueillir en stage.

Émilie Oulmann, responsable des relations internationales au Cégep André-Laurendeau, et son collègue, Émile Assaf, enseignant en Techniques administratives, et responsable des stages pour la France ont pris la parole pour démontrer la valeur ajoutée que représente un stagiaire étudiant pour l’entreprise qui l’accueille.

Leur intervention a porté notamment sur la mobilité étudiante internationale. Un thème abordé en deux points. Émilie Oulmann a tout d’abord commencé par présenter rapidement le Cégep et ses activités internationales pour laisser ensuite la parole à Émile Assaf.

«Les activités internationales au Cégep André-Laurendeau sont de plusieurs ordres», avance la jeune femme. «Le recrutement et l’accueil d’étudiants internationaux, la mobilité étudiante, la mobilité enseignante et l’exportation de savoir-faire, aussi appelés projets de coopération internationale.»

«Les étudiants internationaux sont au nombre de 60 cette session-ci, ce qui est un record», affirme Émilie Oulmann. «Ces étudiants viennent de 12 pays pour venir étudier chez nous, dans des programmes techniques la majeure partie du temps.»

«La mobilité étudiante internationale est une véritable plus-value pour nos institutions. Les étudiants français viennent étudier chez nous selon deux objectifs: étudier une session complète ou effectuer un stage. Ces deux volets sont gérés différemment et ce sont les départements qui sont responsables des stages.»

Un département précurseur

«Le département de Techniques administratives a été le précurseur dans la mise en place des stages avec les étudiants français», ajoute la responsable des relations internationales au Cégep André-Laurendeau.

«En effet, il y a de cela maintenant dix ans, l’un des enseignants a pris le pari de développer des ententes à travers la France. Ce sont maintenant près de 60 étudiants en stage qui viennent ici lors de la session d’hiver», achève-t-elle en passant la parole à son collègue, Émile Assaf, enseignant en Techniques administratives, et responsable des stages pour la France.

(À suivre…)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!