Audrey Clément-Robert / TC Media Dans le cadre de L'Artothèque (s)'expose à Verdun, Louise Larose expose trois toiles au Centre communautaire Elgar de L'Île-des-Sœurs : Vision, Été et Fuego.

L’artiste peintre Louise Larose de Verdun expose trois toiles au Centre communautaire Elgar de L’Île-des-Sœurs dans le cadre de L’Artothèque (s)’expose à Verdun. Ses œuvres Vision, Été et Fuego de type acrylique seront affichées jusqu’au vendredi 12 juin.

Louise Larose des idées plein la tête. Par le passé, Louise Larose a fait plusieurs années d’aquarelle. Énergique, hyperactive et intense, elle a changé pour l’acrylique, un type d’art qui lui correspond mieux.

«L’aquarelle c’est fascinant, mais très réfléchi. Il faut que tu prévoies tes étapes et tu ne peux pas vraiment corriger les erreurs contrairement à l’acrylique où tu peux plonger dedans. C’est très spontané!»

Mme Larose aime combiner la ville et la nature sur ses œuvres abstraites grand format. Elle puise son inspiration dans la spiritualité, les voyages et la nature. L’artiste a d’ailleurs peint pendant longtemps des nus abstraits et n’écarte pas la possibilité d’y retourner.

«Je suis connecté à mon art, quand je peins, j’atteins un état un peu méditatif. Mes toiles me disent quand elles sont terminées. […] J’aime que les gens entrent dans mon univers.»

Art-thérapie
En plus d’exposer à L’Île-des-Sœurs et d’avoir des projets en Inde, la Verdunoise enseigne l’art plastique à l’école Rose-Virginie-Pelletier de Pierrefonds pour les jeunes filles aux prises avec une problématique psychosociale.

Celle qui prendra sa retraite après 35 ans, avoue qu’enseigner à ses jeunes filles de 11 à 18 ans l’aura inspiré dans sa carrière. «Ça a été un échange très nourrissant qui m’a fait avancer dans mon art. Je réalise aussi que le processus créatif est très bon pour l’humain même si on n’en fait pas une carrière.»

Selon Mme Larose, l’art-thérapie est de plus en plus populaire comme la musicothérapie et la zoothérapie. «Je trouve que l’art va très bien avec l’aide. Ce que je fais c’est une sorte d’art-thérapie. Si vous voyez ce qu’elles peuvent faire, c’est incroyable. […] Elles ont de gros problèmes et il y a de sujets qu’elles doivent éviter, mais elles se sentent très valorisés.»

Carrière
Louise Larose a commencé sa carrière professionnelle il y a neuf ans. Au cours des années, elle a entre autres participé au carrousel du Louvres et est exposée à la Galerie Arét&Mis à Paris et à la Ward-Nasse Gallery de New York. «Je suis vraiment motivée, je veux percer.»

La Verdunoise a aussi représenté le Canada en Tunisie au musée du Bardo et récemment, elle a été approchée pour participer à un projet de résidence d’artistes à Poovar dans le sud de l’Inde au mois d’octobre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!